Ecclestone - La F1 vers la perte de Singapour et de constructeurs

partages
commentaires
Ecclestone - La F1 vers la perte de Singapour et de constructeurs
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
20 nov. 2016 à 15:15

Bernie Ecclestone a révélé que les organisateurs du Grand Prix de Singapour ne souhaitaient pas prolonger leur contrat au-delà de 2017.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid au départ de la course alors que Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 se crashe
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Valtteri Bottas, Williams FW38 Mercedes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, derrière la voiture de sécurité

Les spéculations durent depuis plusieurs mois autour du renouvellement, ou non, du contrat qui lie Singapour à la Formule 1. L'accord actuel prendra fin après l'édition 2017.

Dans une interview accordée à Auto Motor und Sport ce dimanche, Bernie Ecclestone a fait savoir qu'il croyait que Singapour n'avait pas l'intention de prolonger ce contrat. Il a également fait part de son sentiment quant à un possible retrait de la Formule 1 de certains constructeurs dans les années à venir, y compris Mercedes. 

"Cela pourrait nous arriver que Mercedes et Ferrari s'en aillent", explique-t-il. "Mais honnêtement, si les courses sont meilleures, ce pourrait ne pas être une vision terrible."

"Nous devons nous attendre à ce que des constructeurs nous quittent. Mercedes se retirera un jour, quand ça leur conviendra, et c'est quelque chose que nous avons déjà connu. Regardez Honda, BMW et Toyota. Ils sont venus quand la Formule 1 faisait le travail pour eux. Il n'y a pas de gratitude." 

"C'est pareil avec les organisateurs. Regardez ce que nous avons fait pour Singapour. Oui, le Grand Prix a coûté beaucoup d'argent à Singapour, mais nous leur en avons donné beaucoup aussi. Singapour est soudainement devenu plus qu'un aéroport pour voyager quelque part. Maintenant, ils pensent avoir atteint leur objectif, et ils ne veulent plus de Grand Prix."

Les doutes qui surviennent autour de l'avenir du Grand Prix de Singapour viennent s'ajouter à l'incertitude qui entoure l'organisation des courses en Allemagne et au Brésil l'année prochaine. À ce sujet, alors que les deux épreuves n'ont pas encore été confirmées pour 2017, Ecclestone ajoute : "Nous faisons de notre mieux pour garder le Canada au calendrier. Au Brésil, nous essayons de faire pareil, même si c'est difficile."

"Pour Hockenheim, nous ne pouvons pas subventionner la course en Allemagne si nous ne le faisons pas pour d'autres courses en Europe."

Article suivant
Renault veut faire de Sirotkin un pilote de F1

Article précédent

Renault veut faire de Sirotkin un pilote de F1

Article suivant

Interlagos - La Formule 1 n'est pas irremplaçable

Interlagos - La Formule 1 n'est pas irremplaçable
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités