EL2 annulés également, journée blanche au Nürburgring

Après les EL1 ce matin, ce sont les Essais Libres 2 du Grand Prix de l'Eifel qui ont été annulés en raison du brouillard persistant, occasionnant une première journée totalement vierge de roulage pour le retour de la F1 au Nürburgring.

EL2 annulés également, journée blanche au Nürburgring
Charger le lecteur audio

Le brouillard et la pluie étant toujours présents au Nürburgring, avec 10°C dans l'air et 13°C sur la piste, la situation de la matinée, qui a vu l'annulation du roulage en Essais Libres 1, n'a pas évolué : en raison de l'impossibilité de pouvoir utiliser l'hélicoptère médical, le début de séance est repoussé à 15h30 puis 16h.

Lire aussi :

La piste en elle-même est évidemment humide mais n'est pas détrempée et semble tout à fait praticable. La problématique est celle du manque de visibilité lié au brouillard persistant sur le trajet que l'hélicoptère médical aurait à faire entre le circuit et l’hôpital qui est chargé d'accueillir en urgence tout pilote qui subirait une grave blessure en raison d'un accident en piste. D'autant plus que le circuit est situé dans une région vallonnée et avec beaucoup de forêts de grands arbres.

À 16h, la nouvelle est tombée : en l'absence d'une évolution positif sur ce front, la séance ne débutera pas, concluant donc une première journée sans aucun roulage pour le retour du paddock au Nürburgring.

Prochaine étape : les Essais Libres 3, ce samedi matin à partir de 12h. Les écuries auront, si la chance est de leur côté, une petite heure (encore moins que pour le GP sur deux jours à Imola !) pour faire les vérifications techniques, se familiariser avec un tracé non utilisé depuis 2013, régler la voiture et tester les pneus, avant de passer à la première séance d'importance du week-end, les qualifications (15h).

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari F2004 vs Mercedes W11 : deux joyaux de leur époque
Article précédent

Ferrari F2004 vs Mercedes W11 : deux joyaux de leur époque

Article suivant

Mercedes refuse de fournir ses moteurs à Red Bull

Mercedes refuse de fournir ses moteurs à Red Bull