Éphémère troisième, Ocon a ensuite connu "une course chiante"

partages
commentaires
Éphémère troisième, Ocon a ensuite connu
Par : Basile Davoine
8 oct. 2017 à 07:59

Le Français a terminé sixième du Grand Prix du Japon, impuissant face au rythme des top teams.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10 en lutte
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Esteban Ocon, Sahara Force India F1
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10 sur la ligne d'arrivée
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10

Parti cinquième sur la grille de départ à Suzuka, Esteban Ocon nourrissait de grandes ambitions pour ce Grand Prix du Japon. Il a pu les satisfaire en début de course, profitant notamment des déboires de Sebastian Vettel et de l'envol moyen de Daniel Ricciardo, pour se retrouver en troisième position à l'issue de la première boucle. Une place que le Français a cherché à défendre tant que possible, mais il était utopique de penser y parvenir à la régulière.

"C’était un premier tour où je m’y suis vu, troisième devant Ricciardo et Bottas, c’était top jusque là !", ne cache pas le pilote Force India au micro de Canal+. "Mais ils ont encore un peu plus de vitesse que nous. J’ai fait le maximum que j’ai pu. Räikkönen nous a doublés car il était plus rapide."

Une fois doublé par tout ce petit monde, Esteban Ocon a repris son habituelle quête d'objectif d'être le "meilleur des autres". La cible a été atteinte, avec la sixième place à l'arrivée et, comme tâche principale, la nécessité de résister au retour de son coéquipier. 

"On a fait notre course et on a ramené la voiture jusqu’au bout, saine et sauve, c’est ce qu’il fallait faire", précise Ocon. "Après les sept premiers tours, c’était un peu une course chiante, entre guillemets, c’est dommage ! Il nous faudrait un petit peu plus de performance pour titiller ceux de devant."

Comme souvent cette saison, les deux Force India ont ainsi terminé comme à la parade, non sans que Sergio Pérez ait tenté d'obtenir l'autorisation de passer à l'attaque sur son coéquipier, s'étonnant de sa "lenteur" à la radio. "C’est l’équipe qui m’a demandé d’être lent pour préserver les pneus", explique Ocon. "J’avais de la vitesse sous le pied. Après, l’équipe m’a demandé d’aller plus vite et je l’ai fait. Dans le dernier tour j’étais à fond."

Pérez s'en contente

Le pilote mexicain se satisfait quant à lui des gros points à nouveau inscrits par l'écurie indienne ce dimanche, confortant un peu plus encore la quatrième place du championnat constructeurs. 

"C'est très satisfaisant, c'est un beau résultat d'équipe", estime Pérez. "Nous avons fait de notre mieux hier et aujourd'hui, beaucoup de points pour nous. Je suis très satisfait. Je n'avais pas le droit de le faire [dépasser Ocon], ce qui est acceptable. Il a fait une erreur au restart, j'aurais pu le dépasser, mais les consignes d'équipe... Au final, ça ne change rien, donc ce n'est pas grave."

Prochain article Formule 1
Sainz manque ses adieux à Toro Rosso

Article précédent

Sainz manque ses adieux à Toro Rosso

Article suivant

Grosjean : "Je pouvais jouer avec les Force India"

Grosjean : "Je pouvais jouer avec les Force India"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Suzuka
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions