La F1 prête à abolir les Qualifs Sprint "si ce n'est pas un succès"

Si la Formule 1 va tester les courses qualificatives cette saison, ces sprints ne sont pas destinés à perdurer s'ils ne donnent pas satisfaction.

Ce week-end aura lieu la première course qualificative de l'Histoire de la Formule 1 à Silverstone, épreuve sprint disputée sur 100 kilomètres le samedi après-midi afin de proposer un spectacle supplémentaire. Ces Qualifs Sprint se dérouleront lors de trois Grands Prix cette année.

Lire aussi :

La Formule 1 était impatiente de tester de nouveaux formats et espère que cette nouvelle séance définissant la grille de départ du dimanche sera populaire auprès des fans. Cependant, l'état d'esprit est ouvert : si l'espoir est d'organiser davantage de Qualifs Sprint en 2022, la F1 ne se bornera pas à le faire si le succès n'est pas de mise.

"Nous n'imposerons jamais ça si ce n'est clairement pas un succès", indique Ross Brawn, manager sportif de la F1. "Il n'y a pas de raison de le faire si le public n'est pas intéressé, si nous ne voyons pas un grand intérêt des fans et que nous ne voyons pas de bénéfices. Je pense que l'une des belles choses à ce sujet est que ce sont trois courses, pas la saison [entière]. Auparavant, la F1 a toujours connu des difficultés avec le fait que quand elle effectue un ajustement, elle le fait théoriquement pour la saison."

"Nous nous rappelons tous le fiasco des qualifications [à élimination] il y a quelques années, qui a heureusement été corrigé en cours de saison. Je pense que tout le monde avait prédit que ça allait être compliqué, et ça l'a bel et bien été. Nous allons donc tester ce format sur trois Grands Prix. Et si ce n'est pas un succès, si nous n'avons pas la réaction espérée, alors nous admettrons avoir eu tort, en resterons là et étudierons d'autres initiatives."

Pour l'heure, il demeure difficile de prédire si le spectacle sera au rendez-vous pour ces Qualifs Sprint, qui auront lieu sans arrêt au stand obligatoire. Lewis Hamilton, par exemple, craint qu'elles ne se résument qu'à un "train". Cependant, compte tenu de l'esprit de compétition des pilotes, Brawn doute d'assister à une procession : il prend en exemple les deux derniers tours très animés du Grand Prix d'Azerbaïdjan, qui ont fait suite à un second départ lancé, après une interruption au drapeau rouge.

"Je pense que ce qui a été fascinant, c'est Bakou et le petit sprint que nous avons eu à la fin, qui était passionnant", ajoute Brawn. "Je ne pense pas que le nôtre sera si agressif, car il se fait évidemment sur plus de 100 kilomètres, donc ils ont un petit peu plus de temps."

"Mais je pense que les pilotes sont prêts à faire la course sur un parking de supermarché avec des caddies. C'est leur nature de vouloir battre les autres, et il n'y a rien de pire pour eux que d'être battu par quelqu'un. Même si l'on peut affirmer que le sprint n'est que le précurseur de l'événement principal, à savoir la course, je pense qu'ils voudront désespérément se battre les uns les autres et montrer qui est le plus rapide, qui est le plus fort."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Schumacher chez Haas en 2022 : pas signé, mais fait ?
Article précédent

Schumacher chez Haas en 2022 : pas signé, mais fait ?

Article suivant

Les évolutions de Mercedes dévoilées à Silverstone

Les évolutions de Mercedes dévoilées à Silverstone
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021