Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Alonso ne pense pas être à 100% dès le premier GP 2021

Fernando Alonso ne se fait pas d'illusion : son retour en Formule 1 sera difficile, surtout avec si peu d'essais possibles d'ici là.

Alonso ne pense pas être à 100% dès le premier GP 2021

Champion du monde en 2005 et en 2006, Fernando Alonso va faire son retour dans la catégorie reine du sport automobile l'an prochain après deux ans d'absence. Retour qui s'annonce forcément compliqué à l'âge de 39 ans, même si le vétéran ibérique est resté actif en sport automobile dans ce laps de temps en participant à des compétitions majeures comme les 24 Heures du Mans, les 500 Miles d'Indianapolis et le Dakar.

Alonso se prépare en passant un certain temps sur le simulateur Renault à Enstone, ayant également effectué un shakedown avec la R.S.20 avant une journée d'essais au volant de la R.S.18 d'il y a deux ans ce mercredi, mais ses uniques tests véritablement représentatifs auront lieu aux essais hivernaux début 2021... lesquels devraient être réduits à trois jours, en raison du gel des châssis et afin de réduire les coûts. Dans ce contexte, l'intéressé s'attend à peiner à exploiter son potentiel en début de saison.

"J'imagine que cela va prendre quelques courses, à vrai dire", commente Alonso. "Car les essais limités pour l'an prochain, s'ils vont représenter une difficulté pour tout le monde, en seront une d'autant plus pour moi, car j'aurai passé deux ans hors de la voiture. Et je crois que je n'aurai qu'un jour et demi d'essais hivernaux. On ne peut pas se préparer pour un Championnat du monde en un jour et demi."

Fernando Alonso, Renault F1 Team

"C'est comme ça, je vais essayer de créer sur le simulateur certaines choses dont nous avons besoin pour gagner du temps sur la vraie voiture, pour peaufiner les réglages. Mais c'est une nouvelle équipe avec de nouveaux boutons sur le volant, de nouvelles procédures, de nouveaux ingénieurs, beaucoup de nouvelles choses qui requerront un peu de temps, mais j'essaierai de raccourcir ça autant que possible."

Lire aussi :

Renault espérait faire rouler Alonso lors des essais réservés aux jeunes pilotes à Abu Dhabi le mois prochain, mais sans surprise, des écuries s'y sont opposées – comportement critiqué par Cyril Abiteboul, directeur de l'équipe au losange, qui a déploré "le truc habituel d'essayer de jouer au moindre petit jeu possible".

Ce commentaire a été accueilli avec un certain scepticisme par Günther Steiner, qui est à la tête de Haas F1 Team : "Je trouve ça un peu optimiste, 'jouer un jeu'. Enfin, il y a une règle en vigueur ! Pas besoin de jouer… Jeune pilote, ça veut tout dire ! Double Champion du monde, trente-neuf ans… Il y a une règle en faveur des jeunes pilotes. Ça n'est pas compatible. Je ne pense donc pas qu'il y ait besoin de jouer un jeu. Nous faisons des règles, et après, ils essaient de passer outre… C'est une règle, vous voyez ? S'il veut le faire, il doit demander à tout le monde s'ils sont d'accord, et si deux personnes disent non, ne sois pas contrarié, car c'est une règle."

Bref, Alonso n'aura pas l'opportunité de prendre de l'expérience ainsi, et il exclut également l'improbable éventualité d'un retour en course dès la fin de saison 2020. "J'espère que non : si je cours en 2020, ce sera parce que quelque chose est arrivé aux deux pilotes titulaires, et j'espère que ça n'arrivera pas. De plus, je pense que je ne serai pas à 100%, donc je préfère courir quand je me sentirai prêt à le faire", conclut-il.

partages
commentaires
Giovinazzi s'est servi de vidéos de F4 pour son départ à Imola

Article précédent

Giovinazzi s'est servi de vidéos de F4 pour son départ à Imola

Article suivant

Les équipes de F1 auront du mal à retrouver de l'appui aéro en 2021

Les équipes de F1 auront du mal à retrouver de l'appui aéro en 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021