Prime

Fernando Alonso : pourquoi et comment il revient en F1

Par :

Tout a été dit ou presque sur le grand retour de Fernando Alonso en Formule 1, qui se concrétisera en 2021 avec Renault (il vous faudra bientôt dire Alpine !). Ce choix de renouer avec la catégorie reine a été largement commenté, mais c'est peut-être le principal intéressé qui en parle le mieux. Voici dans quel état d'esprit le double Champion du monde aborde ce nouveau défi.

"L'ambition, ou la raison du retour en F1, est simple : j'adore piloter. J'ai un volant entre les mains pratiquement tous les jours, et durant ces deux années sans F1, j'ai rayé beaucoup de choses que je rêvais de faire sur ma liste : Daytona, Endurance, 24 Heures du Mans, Dakar… Toutes ces choses durant ces deux années m'ont permis de me libérer l'esprit de mes envies. Et la F1 a continué d'être un sport où une seule équipe gagne. C'était une bonne période pour s'en éloigner et revenir en 2021, avec une nouvelle réglementation. Celle-ci a été reportée à 2022 et j'étais face à un dilemme : attendre 2022 ou profiter de 2021 pour me préparer et travailler avec l'équipe. C'est ce que j'ai choisi. Ce n'est pas que ça me manquait ou que je voulais une revanche, ni que je cherchais un résultat précis. Ces deux dernières années, j'ai relevé des défis qui me passionnaient plus que la F1. Je les ai plus ou moins réussis, et maintenant je reviens avec une nouvelle réglementation."

"Il y avait des discussions plus ou moins constantes. Je suis parti en novembre 2018, et je crois que le premier appel pour voir comment ça allait et si je ne m'ennuyais pas trop à la maison est intervenu vers juin 2019. Au mois d'août, certaines équipes essayaient de changer de pilotes, mais à ce moment-là je ne voulais pas revenir pour seulement une demi-saison ou une saison. Mon esprit était tourné vers 2021 et la nouvelle réglementation, après voir vu si cette période avec les 24 Heures du Mans, l'Indy 500 et le Dakar avait été utile ou non. Pour voir aussi si les objectifs étaient atteints ou non, avant de décider pour la F1. C'était un processus plus calme qu'il n'y paraît, ça s'est fait étape par étape. Je n'avais pas d'idée précise au départ. J'ai parlé pour la première fois avec Renault en novembre 2019."

partages
commentaires
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
McLaren espère "rester dans la lutte" avec son nouveau nez

Article précédent

McLaren espère "rester dans la lutte" avec son nouveau nez

Article suivant

Ricciardo confiant : Renault peut désormais être compétitif partout

Ricciardo confiant : Renault peut désormais être compétitif partout
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine