Ricciardo confiant : Renault peut désormais être compétitif partout

Après une série de performances prometteuses, Daniel Ricciardo estime que l'écurie Renault dispose d'une monoplace qui peut se montrer compétitive sur des tracés différents.

Ricciardo confiant : Renault peut désormais être compétitif partout
Charger le lecteur audio

Daniel Ricciardo sort d'une très bonne série de résultats puisque l'Australien a terminé quatrième à Spa, sixième à Monza, cinquième au Mugello et cinquième à nouveau à Sotchi, et ce en dépit d'une pénalité au cours de cette dernière course. Lors de trois de ces mêmes Grands Prix, son équipier Esteban Ocon a inscrit de bons points également, alors qu'il abandonnait sur problème technique au Mugello.

Sa forme permet à Ricciardo de figurer en sixième position du classement pilotes, à deux points de la quatrième place occupée par Lando Norris, son futur équipier chez McLaren en 2021. Pour l'Australien, le top 5 obtenu à en Russie est un regain de confiance car le tracé de la mer Noire n'a pas été particulièrement fructueux pour lui ou pour son écurie par le passé.

Lire aussi :

"Après ce week-end, je peux indéniablement être plus confiant pour la suite. Nico [Hülkenberg] s'est bien débrouillé [à Sotchi] l'an passé [l'Allemand avait fini dixième, ndlr], mais ça n'était clairement pas notre meilleur circuit. Et, personnellement, ça n'a jamais été une de mes meilleures pistes."

"Donc, sur un plan personnel, réaliser un bon résultat ici, mais également avoir la voiture au niveau, dès les EL1 véritablement, je pense que ça en dit long. Cela me donne confiance pour n'importe quel circuit sur lequel nous pouvons nous rendre. Est-ce qu'il s'agit d'une voiture pour le top 5, je ne sais pas, mais je crois que nous pouvons clairement et de façon réaliste viser la Q3 sur tous les circuits désormais, qu'importe le tracé."

Au sujet de sa bonne série des dernières semaines, il ajoute : "Les quatre dernières courses ont été vraiment positives, le plus mauvais résultat a été une sixième place, donc je suis vraiment très satisfait. La fiabilité a été bonne. Nous sommes en bonne position, je suis en bonne forme. J'ai commis quelques erreurs, mais je suis quand même heureux du résultat."

Septième à Sotchi, après avoir été quatrième dans le premier relais, Ocon souligne également les progrès effectués par Enstone. "Ça va dans la bonne direction. Nous voyons que le rythme est solide. Pour les prochaines courses, c'est une bonne chose, nous revenons sur les gars devant, c'est l'objectif principal pour le championnat constructeurs, et j'ai été quatrième à un moment. Ça veut dire que ça avance."

partages
commentaires

Voir aussi :

Fernando Alonso : pourquoi et comment il revient en F1

Le retrait de Honda en F1, une "mauvaise nouvelle pour le sport auto"