La licence à points de la F1 n'a pas de défaut selon la FIA

Michael Masi, le directeur de course de la F1, est catégorique : il n'y a aucune raison de modifier la licence à points des pilotes en pleine saison.

La licence à points de la F1 n'a pas de défaut selon la FIA

Depuis 2014, tous les pilotes de Formule 1 disposent d'une licence à points. Jusqu'à 11 points de pénalité peuvent être accumulés sur une période de douze mois. Et une fois que les 12 unités sont atteintes, le coupable se voit être exclu pour le Grand Prix suivant. Les commissaires de la FIA se chargent de distribuer les points de pénalité en se basant sur une liste de potentielles infractions. Cela peut concerner une conduite dangereuse, un accident ou encore un non-respect des procédures. Ainsi, il est tout à fait possible qu'un pilote accumule suffisamment de points de pénalité liés à des petites infractions pour être dans l'obligation de manquer une course.

Jusqu'à présent, aucun pilote n'a atteint les douze points sur sa licence. Certains ont été très proches de l'exclusion, comme Romain Grosjean en 2018, Sebastian Vettel en 2019 ou encore Lando Norris cette saison. Pour avoir tassé Sergio Pérez au Grand Prix d'Autriche le week-end dernier, le pilote McLaren a reçu une pénalité de cinq secondes ainsi que l'ajout de deux points sur son permis, portant son total à 10.

Lire aussi :

Même si deux unités de pénalité expireront entre les GP d'Autriche et de Grande-Bretagne, prochaine destination au calendrier, Andreas Seidl, directeur de McLaren, a invité la FIA à revoir son système. "De mon point de vue, il faut une révision. Je pense que nous sommes tous d'accord pour dire qu'une exclusion à la suite d'un incident comme celui du GP d'Autriche n'est pas la bonne solution", a-t-il assuré.

Michael Masi a néanmoins révélé que le sujet avait été précédemment abordé avec les directeurs d'équipe, dont Andreas Seidl, qui avaient pris la décision de laisser le système inchangé. "C'est un système à points qui existe [hors de la F1], il n'est pas différent de ceux utilisés dans beaucoup de pays, où les automobilistes ont un nombre maximum de points à respecter et doivent adapter leur style de conduite en conséquence", a déclaré le directeur de course.

"Donc non, je ne pense pas que [les commissaires] soient sévères. On en a discuté à la fin de l'année dernière, cela a impliqué tout le monde – les équipes, la FIA et la F1 – et le consensus était de ne faire aucun changement pour [2021]. Ce n'est pas quelque chose que nous changerons en milieu d'année. Les équipes se sont mises d'accord et ont eu leur mot à dire sur le barème des pénalités, celui que les commissaires utilisent."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ocon veut un maximum de pièces neuves pour avoir "un doute en moins"

Article précédent

Ocon veut un maximum de pièces neuves pour avoir "un doute en moins"

Article suivant

Carlos Reutemann est dans un état grave

Carlos Reutemann est dans un état grave
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021