La FIA veut changer la façon de classer les pilotes pénalisés

La FIA envisage une modification de la façon dont les pilotes de Formule 1 qui écopent de pénalités moteur sont classés sur la grille afin d'éviter la répétition du scénario des qualifications du Grand Prix de Russie.

La FIA veut changer la façon de classer les pilotes pénalisés

Actuellement, les pilotes qui changent suffisamment de pièces de l'unité de puissance pour être renvoyés en fond de grille par des pénalités démarrent la course dans l'ordre dans lequel ces éléments sont d'abord utilisés, à savoir au moment où la voiture quitte les stands lors des Essais Libres 1.

Cela veut dire que ces concurrents n'ont aucun intérêt à courir en qualifications, en dehors de celui de produire un tour en Q1 pour les fans et les sponsors. À Sotchi, trois des cinq pilotes pénalisés sont passés en Q2 mais aucun d'entre eux n'a disputé cette partie de la séance car il n'y avait aucun intérêt à abîmer des pneus et à solliciter le moteur. En conséquence, Renault a également choisi de ne pas faire rouler ses deux pilotes en Q2, car cela leur garantissait un départ depuis les 11e et 12e rangs, avec le choix libre des pneus.

Lire aussi :

La FIA envisage un changement qui verrait l'ordre sur la grille des pilotes pénalisés être déterminé par le temps en qualifications, ce qui les encouragerait à rouler plus. Une telle modification des règles mettrait aussi fin à la pratique étrange qui voit les pilotes pénalisés se presser en bout de pitlane lors des EL1 en prévision du placement sur la grille.

"Je pense que personne ne pouvait prévoir ce qui s'est passé ici", a déclaré le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, à Sotchi. "Je pense qu'il est possible de faire autrement, j'en ai parlé à quelques équipes ici. Je pense que ce que l'on peut faire, sur la base de ce week-end, c'est qu'au lieu d'avoir des voitures qui font la queue à la sortie des stands [en EL1], dans ce qui ressemble plutôt à une farce, et que ce genre de choses ne fasse juste qu'empirer, si on avait cinq pilotes on pourrait les classer en fond de grille dans l'ordre dans lequel ils se qualifient."

"Je pense que ça offrirait de la motivation aux pilotes pour aller en piste et se qualifier et pour essayer de se placer au moins aussi haut que possible. Au moins, ils seraient classés de la 16e à la 20e place dans l'ordre dans lequel ils se qualifieraient, plutôt que dans l'ordre dans lequel ils ont quitté la ligne des stands. C'est une suggestion qui va être discutée."

Quand il lui est demandé quelles sont les chances que ce changement voit effectivement le jour, Whiting répond : "Assez élevées, je dirais. J'aime à penser qu'il s'agit d'une solution sensée. Il pourrait y avoir quelques inconvénients auxquels nous n'avons pas encore pensé, mais c'est une idée relativement nouvelle."

partages
commentaires
Horner : Bottas n'aurait pas dû être surpris par la consigne
Article précédent

Horner : Bottas n'aurait pas dû être surpris par la consigne

Article suivant

Quand les Corinthians rendent hommage à Ayrton Senna

Quand les Corinthians rendent hommage à Ayrton Senna
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021