GP de France 2018 - Une date annoncée et une feuille de route tracée

Le Grand Prix de France de Formule 1 voit donc se poser une des dernières pierres avant érection complète de l’édifice : l’officialisation de sa date de retour.

Lorsque les Formule 1 prendront le départ de l’édition 2018, dix ans se seront écoulés depuis le dernier GP couru dans l’Hexagone, sur le circuit de Magny-Cours. Pour l’an prochain, exit la Nièvre et (re-)bienvenue au Castellet, dont la dernière course en discipline reine date de 1990.

Le travail de l’ombre pour permettre d’accueillir à la France d'accueillir à nouveau le pinacle du sport automobile se concrétise plus encore de façon nette et incontestable, avec le pré-calendrier 2018 publié par la FIA ce lundi.

Parmi les artisans de ce retour, Christian Estrosi, le président du Groupement d'intérêt public (GIP) "Grand Prix de France Le Castellet" et maire de Nice, se réjouit évidemment de cette annonce, avec une épreuve placée à un moment charnière sur le plan touristique : "Une grande attente existait depuis des mois quant à la date du futur Grand Prix de France, preuve de l’engouement populaire suscité par ce retour de la F1 dans notre pays, et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur."

"Je me suis battu pour que ce Grand Prix lance ou clôture la saison touristique. C’est chose faite : le 24 juin 2018, la France accueillera son GP national et toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, son Grand Prix. Rendez-vous est pris pour le lancement de la saison touristique, poumon économique de notre territoire ! Pour anticiper la prochaine question : quand pourra-t-on acheter des billets ? À l’automne !"

Quant à Gilles Dufeigneux, directeur général du GIP, il voit se dresser devant lui la feuille de route à suivre pour l'organisation de l'événement : "Le 24 juin 2018, nous aurons réussi notre première mission : organiser le 59e Grand Prix de France et le retour de la Formule 1 dans notre pays. L’officialisation aujourd’hui de la date du GP de France 2018 séquence et concrétise notre programme de travail. Ce repère emblématique animera au quotidien notre dispositif opérationnel. Avec, sans le cacher, une certaine impatience. Vivement le 24 juin 2018."

Chase Carey, enfin, le PDG de la FOM, salue le retour d'une épreuve historique de la course automobile, aux côtés du GP d'Allemagne : "Nous sommes fiers de confirmer que les Grands Prix de France et d’Allemagne auront lieu en 2018. Le Grand Prix de France fut l’une des sept courses constituant le tout premier Championnat du monde de 1950 et il fait son retour après plus d’une décennie. Il se déroulera au circuit Paul Ricard, qui avait accueilli la Formule 1 pour la dernière fois en 1990."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags calendrier, castellet, chase carey, christian estrosi, fia, fom, gilles dufeigneux, paul ricard