Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
3 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020

partages
commentaires
La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020
Par :
18 oct. 2019 à 15:53

La Formule 1 est en passe d'abandonner l'idée de tester différents formats de week-ends en 2020, les écuries n'ayant pas toutes soutenu le projet de grilles inversées.

Propriétaire de la discipline, Liberty Media a évalué différentes manières de pimenter le spectacle et espérait tester à trois reprises des courses qualificatives basées sur des grilles inversées, afin de voir l'incidence que cela pouvait avoir. L'idée était de le faire lors de trois Grands Prix (France, Belgique et Russie), à l'occasion desquels la traditionnelle séance de qualifications aurait été remplacée par une course courte avec une grille inversée par rapport au classement du championnat. Le résultat de cette course, d'une distance d'environ 100 km, aurait permis de définir la grille de départ pour le Grand Prix du dimanche.

Le sujet a été discuté cette semaine lors de la dernière réunion organisée à Paris entre les équipes, la FIA et la F1 au sujet de la future réglementation. Un accord unanime n'a pas été trouvé, alors qu'il était nécessaire pour modifier le règlement. Certaines écuries de pointe s'y seraient opposées, estimant qu'il aurait été difficile pour elles de remonter dans le peloton en partant du fond de grille.

Lire aussi :

Le rejet de cette idée cette semaine ne sonne pas officiellement le glas des grilles inversées, car elles pourraient apparaître la saison suivante si toutes les équipes les approuvaient, mais la F1 verrait peu d'intérêt à s'y accrocher maintenant que les top teams ont confirmé ne pas y être favorables.

Il se dit que les grandes équipes se sont montrées ouvertes à un compromis pour une course qualificative le samedi dans un format plus classique, avec des positions sur la grille décidées par les essais libres, mais cette perspective n'a pas séduit les dirigeants de la F1. Une telle course ne permettrait pas vraiment de bouleverser la grille de départ du dimanche, alors qu'il s'agissait de l'objectif principal recherché. En outre, il est largement reconnu que l'actuel format des qualifications est populaire auprès du public, et qu'il y a donc peu d'intérêt à tester un format différent qui aboutirait à un résultat quasiment similaire.

Le mois dernier, le directeur général de la F1, Ross Brawn, a souligné le fait que la discipline devait s'ouvrir à des expérimentations pour qu'elle évolue avec son temps et conserve sa popularité dans un environnement concurrentiel. "Je comprends que les puristes puissent être inquiets, mais nous ne devrions pas avoir peur de mener une expérience, [car] autrement nous ne pouvons pas progresser", avait-il déclaré. "Nous ne voulons pas changer pour le plaisir de changer ; nous voulons améliorer notre discipline, parce que, un peu comme pour le développement des voitures, si vous restez immobile vous risquez de glisser vers l'arrière."

Il était espéré que des expérimentations menées l'année prochaine apportent une réponse sur l'intérêt ou non des grilles inversées afin de les généraliser à plus long terme. Mais sans réponse définitive sur la question, il est peu probable que la F1 prenne le risque de les imposer en 2021, même s'il ne faudrait qu'un accord des écuries à la majorité et non à l'unanimité pour y parvenir.

Article suivant
Verstappen : Chaque pilote se demande où aller en 2021

Article précédent

Verstappen : Chaque pilote se demande où aller en 2021

Article suivant

Technique - La riposte de Mercedes à Suzuka

Technique - La riposte de Mercedes à Suzuka
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble