Verstappen : Chaque pilote se demande où aller en 2021

Confessant qu'il est le premier à ne pas savoir s'il sera encore chez Red Bull dans deux ans, Max Verstappen a rappelé à quel point l'arrivée de la nouvelle réglementation pour 2021 pouvait avoir une incidence sur le futur marché des transferts.

Verstappen : Chaque pilote se demande où aller en 2021

Sur la grille en grande partie constituée de la saison prochaine, rares sont les pilotes qui débuteront le championnat en disposant d'un contrat allant au-delà de l'exercice entamé. Officiellement, Esteban Ocon chez Renault, Sergio Pérez chez Racing Point et George Russell chez Williams sont les seuls à disposer d'un bail clairement annoncé pour occuper le même baquet dans deux ans. Pour les autres, et encore plus du côté des écuries de pointe, tout est encore figé à fin 2020, veille de la refonte de la Formule 1 tant voulue par Liberty Media.

Les propriétaires de la catégorie reine cherchent à mettre en place des changements en profondeur, qui toucheront aussi bien l'aspect économique que sportif et technique. Ce dernier point est crucial pour les pilotes, car historiquement un grand changement du Règlement Technique présente généralement une opportunité de bouleverser peu ou prou une hiérarchie en place. Installé chez Red Bull Racing au sein d'une équipe qui s'articule principalement autour de lui, Max Verstappen est le premier à admettre que l'incertitude pour 2021 gagne inévitablement tous les pilotes du plateau.

Lire aussi :

Interrogé lors d'un événement à Amsterdam sur le nombre de saisons qu'il s'imagine encore disputer sous les couleurs de Red Bull, le Néerlandais reconnaît qu'il s'agit d'une "question difficile", ajoutant que lui même ne le "sait pas non plus". "Bien sûr, j'ai encore un contrat pour l'année prochaine", rappelle-t-il, "et après ça il y aura la nouvelle réglementation, qui n'a pas encore été finalisée. En fait, tout le monde est confronté à la question de savoir quoi faire. Je ne pense pas être le seul dans cette situation."

"Vous savez comment c'est, tout le monde veut gagner, donc on veut toujours piloter pour l'écurie la plus rapide", plaide-t-il encore. "Mais je crois que nous [Red Bull] pouvons encore être au rendez-vous avec l'équipe. Ils ont déjà remporté quatre titres mondiaux consécutifs. Nous venons de débuter un nouveau partenariat avec Honda, et ça prend un peu de temps. C'est pourquoi l'objectif devrait être l'année prochaine. On doit vraiment le montrer. On verra ce qui se passera ensuite."

2020, ça passe ou ça casse ?

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

Quelques jours après le coup de pression mis sur Red Bull par son propre père, Max Verstappen insiste à son tour sur l'échéance de 2020. S'il a toujours accepté d'essuyer les plâtres inévitables pour la première année de collaboration entre l'écurie de Milton Keynes et Honda, il se montrera beaucoup moins indulgent dans quelques mois.

"Cela dépend évidemment comment on débute la saison", affirme-t-il. "Ces dernières années, nous n'avons clairement pas été assez forts. Mais j'espère que l'an prochain nous pourrons franchir un palier afin de nous battre pour le titre. Pour le moment, c'est difficile à dire. Bien entendu, on essaie chaque année, et l'équipe aussi. Nous avons fixé des objectifs clairs pour l'année prochaine, pour ce que nous voulons accomplir, et nous verrons à la fin de la saison si nous les aurons atteints."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi  

partages
commentaires
Haas n'attend aucune embellie "à court terme"

Article précédent

Haas n'attend aucune embellie "à court terme"

Article suivant

La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020

La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021