Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Jos Verstappen met la pression sur Red Bull pour 2020

partages
commentaires
Jos Verstappen met la pression sur Red Bull pour 2020
Par :
1 oct. 2019 à 13:27

Le père de Max Verstappen a pressé Red Bull de procéder à des changements au sein de l'écurie pour éviter de "perdre" une autre année en 2020.

Après avoir remporté les Grands Prix d'Autriche et d'Allemagne et s'être rapproché à sept points de la seconde position du classement pilotes au moment de la trêve estivale, Max Verstappen n'a pas connu une rentrée aussi faste depuis fin août. Le Néerlandais a abandonné pour la première fois depuis un an à Spa, victime d'un accrochage avec Kimi Räikkönen dès le premier tour, puis a subi une pénalité moteur à Monza qui l'a empêché de faire mieux que la huitième place en course.

Singapour, qui semblait appuyer sur les qualités de la RB15, paraissait être un terrain plus fertile à une performance notable mais le troisième rang acquis au terme de la course n'a pas vraiment eu le goût du travail accompli tant la Red Bull est apparue en retrait par rapport aux Ferrari et aux Mercedes. En Russie, une nouvelle pénalité l'a fait reculer de cinq positions sur la grille et il s'est retrouvé relégué à 40 secondes de la tête de course avant la fin du premier relais, terminant finalement quatrième sans jamais afficher la vitesse suffisante pour prétendre au top 3.

Lire aussi :

La situation semble de plus en plus frustrante pour Max Verstappen qui, malgré le fait que Honda a tenu à préparer au mieux la manche de Suzuka en écopant de pénalités à Sotchi, a affirmé ne pas s'attendre à des miracles en terre nippone. Et dans une interview donnée ce lundi soir pour l'émission néerlandaise Peptalk, le père du pilote de 22 ans et ancien pilote de F1, Jos, s'est dit "inquiet" par les problèmes de Red Bull pour progresser.

"Nous nous attendions à ce que l'écart soit comblé cette année, mais on dirait que ce n'est pas encore le cas. Il faut travailler dur et l'équipe doit changer des choses pour réduire l'écart, sinon la saison prochaine sera également une année perdue. Tout le monde construit une nouvelle voiture pour la nouvelle saison, mais nous avons maintenant eu une année pour réduire l'écart avec cette voiture et nous ne nous sommes pas rapprochés. Donc pourquoi serions-nous capables de combler cet écart l'année prochaine ?" 

"Je suis inquiet à ce sujet et l'équipe doit vraiment faire des changements afin de pouvoir se battre pour le championnat. Quand je regarde les dernières courses, nous sommes à une demi-seconde. Bien sûr, ils essaient de faire tout ce qu'ils peuvent pour réduire l'écart, mais vous ne pouvez pas combler un fossé d'une demi-seconde en deux semaines [avant le Japon]."

Lire aussi :

Jos Verstappen dit aussi avoir remarqué chez son fils des signes de frustration. "Max ne peut pas faire plus pour l'instant, car nous dépendons de l'équipe. Nous sommes un peu en retrait avec la voiture, nous sommes un peu derrière avec le moteur. Il faut que nous travaillions plus dur sur ces deux choses si nous voulons nous battre pour le championnat l'an prochain."

"Vous avez pu voir ça lors des deux dernières courses quand il est sorti de la voiture et a fait les interviews. Il est alors possible de remarquer la frustration de Max également. Il fait tout ce qu'il peut, mais ça ne dépend pas de lui. C'est ce qui rend les choses si difficiles. Mettez-le dans une bonne voiture et il se battra pour le titre. Nous sommes chez Red Bull depuis quelques années désormais et on dirait que nous ne pourrons pas nous battre pour le Championnat du monde l'an prochain."

Max Verstappen est engagé avec Red Bull jusqu'à la fin de la saison 2020. Et ces déclarations qui ressemblent fort à un coup de pression sur l'écurie de Milton Keynes ne sont pas vraiment de nature à laisser penser qu'une prolongation de l'aventure sera possible si des progrès significatifs ne sont pas faits à court terme.

Avec Jonathan Noble et Casper Bekking 

Article suivant
Brawn : Ferrari face à une situation "potentiellement explosive"

Article précédent

Brawn : Ferrari face à une situation "potentiellement explosive"

Article suivant

Mick Schumacher : Piloter la Ferrari ? Mon rêve depuis le début

Mick Schumacher : Piloter la Ferrari ? Mon rêve depuis le début
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jos Verstappen , Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard