Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
EL3 dans
04 Heures
:
05 Minutes
:
37 Secondes
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
27 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
34 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
48 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
55 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
61 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
76 jours

Les grilles inversées restent une option pour 2021

partages
commentaires
Les grilles inversées restent une option pour 2021
Par :
12 juin 2020 à 07:00

Ross Brawn reconnaît que, malgré le nouvel échec récent essuyé par le projet d'instaurer des courses à grille inversée lors des Grands Prix en 2020, l'idée restait sur la table en vue de 2021.

Une proposition récente de mettre en place des courses sprint à grille inversée en lieu et place des qualifications lors du deuxième Grand Prix sur un même circuit cette année a été abandonnée faute de pouvoir parvenir à une unanimité chez les équipes, condition sine qua non à ce que la règle soit adoptée dès 2020. Mercedes a clairement fait part de son opposition et expliqué les raisons de sa position, alors que la mesure semblait être majoritairement acceptée.

Mais à partir de l'année prochaine, la structure de la gouvernance de la Formule 1 devrait changer dans le cadre de la renégociation des Accords Concorde et le soutien unanime d'une mesure pour qu'elle puisse entrer en vigueur pourrait ne plus être nécessaire. En conséquence, un nouveau vote sur le sujet pourrait bien aboutir, cette fois-ci, à une réforme. S'exprimant pour le site officiel de la F1, Ross Brawn, son manager sportif, a d'ailleurs laissé entendre que le projet de grille inversée reviendrait, en dépit de deux échecs lors des derniers mois puisqu'il n'avait déjà pas reçu le soutien nécessaire à son introduction lors d'un précédent vote en 2019. "Les courses à grille inversée sont toujours sur la table pour l'an prochain", a-t-il ainsi simplement lancé.

Lire aussi :

Une autre idée a été rejetée en dehors des grilles inversées : celle de ne pas prendre en compte dans l'établissement des classements l'ensemble des courses mais de pouvoir retirer les pires résultats. Une solution qui a déjà eu cours en Formule 1, à une époque où la fiabilité était moins importante et le nombre de GP bien plus réduit qu'actuellement, et qui aurait visé cette saison à se prémunir face à d'éventuels cas de COVID-19 empêchant une équipe ou un pilote de concourir.

Brawn a expliqué que si la mesure pouvait se justifier sur certains aspects, il y avait trop de risques, à une époque de grande fiabilité, de voir cette mesure détournée de sa fonction et que cela affecte le spectacle. "Nous avons parlé à un moment donné de la faisabilité de ne pas comptabiliser peut-être un ou deux résultats dans les circonstances actuelles."

"Le problème, c'est que les équipes pourraient 'en jouer'. Elles pourraient trouver un moyen de profiter d'une opportunité et vous pourriez découvrir que, si elles arrivent à une course où elles ne marqueront probablement pas de point parce qu'elles ont des problèmes, elles pourraient décider de ne pas finir la course. Ce serait mauvais pour la Formule 1. Il y a toutes sortes de manigances qui se produiraient s'il y avait une occasion de faire tomber quelques résultats, alors nous avons conclu, d'autant plus que le calendrier sera raccourci, qu'il valait mieux laisser tous les résultats en place."

Article suivant
La F1 n'exclut pas de courir sur "l'ovale" de Bahreïn

Article précédent

La F1 n'exclut pas de courir sur "l'ovale" de Bahreïn

Article suivant

Trois nouveaux Grands Prix F1 officiellement annulés en 2020

Trois nouveaux Grands Prix F1 officiellement annulés en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard