Hamilton : "C'est choquant" que la F1 continue

Lewis Hamilton a tenu un discours fort et remarqué à Melbourne ce jeudi, où il a regretté l'absence de prise de conscience suffisante en F1 face à l'épidémie mondiale de COVID-19.

Hamilton : "C'est choquant" que la F1 continue

Quelques minutes après les doutes exprimés par Kimi Räikkönen à Melbourne, Lewis Hamilton a utilisé des mots encore plus forts. Le sextuple Champion du monde, présent lors de la conférence de presse de la FIA, n'a pas fui les questions autour du maintien du Grand Prix d'Australie ce week-end. La manche d'ouverture de la saison 2020 doit se dérouler alors que la monde affronte une épidémie de coronavirus, qualifiée de "pandémie" par l'Organisation mondiale de la santé depuis mercredi. 

Lire aussi :

Ces derniers jours, de nombreux gouvernements ont multiplié les restrictions, n'hésitant pas à affecter les manifestations sportives y compris de grande importance. Rien que dans le monde des sports mécaniques, les calendriers ont été bouleversés à grande échelle et l'évolution de la situation est quotidienne. Si la Formule 1 assure avoir mis en place des mesures et que les prochains Grands Prix font l'objet de différentes décisions, il n'empêche que la manche sur l'Albert Park a été maintenue et suscite pour certains un embarras qu'a voulu manifester Lewis Hamilton. 

"Je suis très, très surpris que nous soyons ici", s'est étonné le Britannique. "C'est formidable que nous puissions avoir des Grands Prix, mais pour moi c'est choquant que nous soyons tous assis dans cette salle. Il y a déjà énormément de fans ici aujourd'hui. On dirait que le reste du monde réagit, probablement un peu tard, mais rien que ce matin nous avons vu [Donald] Trump fermer à l'Europe les frontières des États-Unis. La NBA est suspendue, et la F1 continue. J'ai vu Jackie Stewart ce matin, qui semblait aller bien, et d'autres quand je suis arrivé dans le paddock, certaines personnes âgées. C'est donc une préoccupation pour les gens ici. C'est vraiment inquiétant pour moi."

Interrogé une seconde fois sur son sentiment, et plus particulièrement sur les raisons qui selon lui poussaient la F1 à maintenir l'événement, Hamilton ne s'est pas dérobé. "L'argent est roi, mais franchement je ne sais pas", a-t-il répondu. "Je ne peux pas vraiment ajouter grand-chose. Je n'ai pas l'impression de devoir taire mon opinion. Le fait est que nous sommes ici, et je demande simplement à tout le monde d'être aussi prudent que possible en touchant les portes, les surfaces. J'espère que tout le monde se lave les mains et j'espère vraiment, vraiment que les fans prennent des précautions."

"J'ai marché dans le paddock et j'ai vu tout le monde se comporter comme d'habitude, comme si c'était une journée normale", a-t-il conclu. "Alors j'espère que tous les fans seront en sécurité, et j'espère vraiment que ce week-end se déroulera sans aucun décès."

partages
commentaires
Räikkönen : "Probablement pas" une bonne chose d'être là

Article précédent

Räikkönen : "Probablement pas" une bonne chose d'être là

Article suivant

Ricciardo présente son casque pour la saison 2020

Ricciardo présente son casque pour la saison 2020
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021