Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les expérimentations d'Alfa Romeo avant Melbourne

L'équipe Sauber va débuter sa seconde saison sous le nom d'Alfa Romeo et a pour ambition de progresser dans la hiérarchie de la F1. Giorgio Piola et Matt Somerfield se penchent sur les évolutions de la monoplace vues pendant les essais hivernaux.

Technique - Les expérimentations d'Alfa Romeo avant Melbourne

Alfa Romeo Racing a testé à Barcelone une nouvelle variante de son aileron avant, qui semble se baser sur le concept introduit en 2019 privilégiant une faible traînée aérodynamique. Le design du plan horizontal principal est inversé, avec une section intérieure relevée pour faire passer le flux d'air, tandis que la partie extérieure plonge pour le limiter (le trait vert marque la forme de l'ancien design).

 

La forme et le montage des dérives ont également été optimisés pour en tirer parti. Ces changements sont certainement effectués pour réduire la sensibilité aéro de l'aileron avant, en réduisant la taille du vortex Y250 (autour des piliers de l'aileron). Ces changements permettent également d'améliorer la circulation du flux d'air autour du pneu avant.

 

Lors de la seconde semaine de tests, l'équipe a développé une version modifiée des "oreilles de lapin" désormais adoptées par une majorité des teams. Ces pièces aérodynamiques en forme de L aident à diriger le flux d'air sur cette section de la monoplace. L'interprétation qu'en fait Alfa Romeo est une version en deux parties, qui est également séparée en deux sur le plan horizontal.

 

Alfa Romeo avait conçu des ailettes visibles ci-dessus l'an dernier. Une aube supplémentaire était apparue à l'arrière de cette pièce (flèche rouge), séparée en deux parties sur sa section supérieure. Cette solution aide à guider le flux d'air vers l'assemblage des déflecteurs latéraux de manière plus efficace.

 

L'équipe a brièvement essayé une nouvelle configuration de piliers sur l'aileron arrière à Barcelone, qui arborait un design bien plus épais en forme de cou de cygne (à gauche) que ceux vus sur la C39 auparavant (à droite). Presque aussi hauts que le système d'activation du DRS placé en son centre, ces piliers sont censés permettre à l'équipe de trouver un gain aérodynamique supplémentaire sur toute la largeur de l'aileron, voire d'augmenter l'efficacité du DRS.

 

Il est important de noter également la manière avec laquelle l'équipe a réduit la hauteur des dérives à l'extérieur, de manière à adoucir le vortex et à réduire la traînée aérodynamique.

 

Alfa a également introduit un nouveau capot moteur durant la deuxième semaine de tests. Il a un design similaire à celui utilisé lors de certaines courses l'an dernier, et il ne possède pas un aileron vertical sur toute sa longueur, mais un plus petit sur l'arrière du capot, où se situe le numéro. En comparaison, ci-dessous, celui utilisé lors de la première semaine d'essais.

 

partages
commentaires
Ricciardo présente son casque pour la saison 2020

Article précédent

Ricciardo présente son casque pour la saison 2020

Article suivant

Ocon : "J'ai confiance en la FIA"

Ocon : "J'ai confiance en la FIA"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021