Le moteur évolué de Honda de retour au Brésil

partages
commentaires
Le moteur évolué de Honda de retour au Brésil
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Fabien Gaillard
7 nov. 2018 à 15:30

Toro Rosso va revenir à la dernière version du moteur Honda pour le Grand Prix du Brésil de F1 car les difficultés liées à l'altitude y seront moins extrêmes qu'à Mexico.

Pierre Gasly et Brendon Hartley ont utilisé une ancienne spécification du moteur Honda pour la course précédente à Mexico en raison des 2200 mètres d'altitude où se trouve le circuit des Frères Rodriguez. La densité plus faible de l'air impacte le processus de combustion et le turbo est plus grande sollicité pour compenser cela. Honda a alors choisi d'apporter un moteur plus ancien qu'il maîtrisait mieux, afin de le calibrer pour ces conditions.

Red Bull a également évité d'utiliser la dernière version du moteur Renault pour des raisons de fiabilité et ne devrait pas non plus s'en servir au Brésil, le tracé pauliste étant le second du calendrier en termes d'altitude, à 800 m au-dessus du niveau de la mer. 

Lire aussi :

Honda, pour sa part, va bien y amener son moteur "Spec 3". "Nous aurons la toute dernière spécification du moteur Honda avec nous et nous savons qu'elle offre bien plus de performance. En plus de cela, le nouveau kit aéro est une valeur ajoutée et semble convenir à mon style de pilotage", a ainsi expliqué Brendon Hartley.

Le Néo-Zélandais croit que Toro Rosso peut viser les points à Interlagos, après celui de la dixième position rapporté par Pierre Gasly au Texas, malgré le fait d'avoir utilisé un ancien moteur et d'avoir démarré depuis le fond de grille suite à une pénalité.

Le Français disposait d'un propulseur Spec 3 le vendredi lors des EL1 afin de l'introduire dans son parc d'unités de puissance disponibles, après qu'Honda ait identifié un problème d'assemblage qui pouvait avoir touché le moteur utilisé aux États-Unis. Le motoriste souhaitait donc avoir en réserve un moteur de remplacement, mais après vérifications, celui d'Austin a été déclaré bon pour le service.

Article suivant
Arrivabene : Vettel a besoin de "ressentir le soutien" de Ferrari

Article précédent

Arrivabene : Vettel a besoin de "ressentir le soutien" de Ferrari

Article suivant

Winfield Racing School - Piloter une Formule 1, c'est possible !

Winfield Racing School - Piloter une Formule 1, c'est possible !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités