Avertissement et excuses : Horner explique sa "frustration"

Directeur de Red Bull Racing, Christian Horner a reçu un avertissement des commissaires pour des propos jugés offensants à Losail.

Avertissement et excuses : Horner explique sa "frustration"

Convoqué par les commissaires sportifs du Grand Prix du Qatar, Christian Horner a présenté des excuses et regretté son attitude. Il s'est expliqué après ses propos tenus à l'encontre des commissaires de course, qualifiant l'un d'entre eux de "malhonnête" au micro de Sky Sports avant la course de Losail. Des commentaires qui ont fait suite à la pénalité de cinq places infligée à Max Verstappen sur la grille de départ pour non respect d'un double drapeau jaune. 

"Il y a eu certains commentaires de faits, je crois, lors de notre interview tout à l'heure, où vous m'avez interrogé sur les commissaires", a reconnu le directeur de Red Bull Racing en revenant devant le micro de Sky Sports. "Et je tiens à préciser que les commissaires font un travail merveilleux, merveilleux. Ce sont des bénévoles et ils font un travail formidable. La frustration que j'ai exprimée n'était pas contre les commissaires mais contre les circonstances. Alors si j'ai offensé quelqu'un, je m'en excuse évidemment. Mais c'est toujours frustrant de se retrouver dans la situation que nous avons connue."

Les commissaires sportifs ont infligé un "avertissement officiel" à Christian Horner après l'avoir reçu, précisant les excuses qu'il avait présentées ainsi que sa proposition de participer au Programme International des Commissaires FIA en février prochain. Le tout a été accepté "sans réserve" par le collège des commissaires. 

"J'ai parlé avec la FIA", confirme Horner. "J'ai présenté mes excuses pour toute offense qui aurait pu être faite, car ce n'était pas mon intention. Ma frustration n'était pas contre un commissaire individuellement. C'était une situation où une voiture était passée, il n'y avait pas de drapeau jaune. Une voiture a reçu un simple drapeau jaune, une autre un double drapeau jaune. C'est donc l'incohérence de tout ça. Nous pouvons en tirer les leçons. Au niveau de la discipline, nous pouvons apprendre, mais concernant les commissaires : nous avons besoin de vous, nous pensons que vous faites un travail merveilleux. Et toutes mes excuses si quelque chose d'offensant a été interprété."

Le Britannique réfute toute idée d'une tension grandissante à cause du contexte de lutte pour le titre, qui exacerberait plus facilement ses propos, à l'heure où les émotions des directeurs d'équipe, y compris chez Mercedes, semblent mises à rude épreuve. Il a d'ailleurs fait allusion au comportement de Toto Wolff la semaine dernière à Interlagos. 

"Je pense que nous avons en fait été assez bons pour gérer nos émotions", estime-t-il. "Je n'ai pas montré du doigt et juré devant les caméras, ou ce genre de choses. Je suis franc. Je vous dis ce que je pense. Si je pense que vous êtes un connard, je vous le dis."

Lire aussi :

partages
commentaires
Jamais menacé, Hamilton s'est senti "assez seul"
Article précédent

Jamais menacé, Hamilton s'est senti "assez seul"

Article suivant

Alonso 3e : Ocon "aussi heureux" que s'il était sur le podium

Alonso 3e : Ocon "aussi heureux" que s'il était sur le podium
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021