Jamais menacé, Hamilton s'est senti "assez seul"

En tête du premier au dernier tour du Grand Prix du Qatar, Lewis Hamilton a vécu une course particulièrement calme. Le pilote Mercedes ne s'en plaint pas trop puisqu'il grignote son retard sur Max Verstappen.

Jamais menacé, Hamilton s'est senti "assez seul"

En remportant le Grand Prix du Qatar 2021, Lewis Hamilton a ajouté une nouvelle ligne à un palmarès déjà impressionnant et, surtout, a porté son total de victoires par circuit différent à 30, ce qu'aucun pilote n'avait réalisé auparavant.

La 102e victoire du septuple Champion du monde n'a pas été la plus disputée toutefois. Hamilton a profité des pénalités infligées à Max Verstappen et Valtteri Bottas sur la grille de départ pour se créer une avance confortable et l'a parfaitement gérée une fois le pilote Red Bull revenu aux avant-postes. En plus de la pole position et de la victoire, le Britannique a mené les 57 tours de course. Au final, il ne lui a manqué que le meilleur tour pour réaliser un grand chelem.

"C'était assez direct, je me suis senti assez seul devant", a commenté Hamilton en sortant de sa monoplace. "Bien sûr, j'apprécie les courses où l'on se bat mais nous avions besoin de ces points aujourd'hui. Je pense que l'équipe a fait du bon travail sur la voiture et avec les arrêts. J'ai hâte de regarder le replay de la course pour voir ce qui s'est passé derrière moi."

Lire aussi :

La course a pourtant été agitée, surtout en fin de parcours. Quatre pilotes ont crevé, dont le coéquipier de Hamilton. "Je ne sais pas très bien pourquoi les pneus ont crevé, probablement à cause des bordures", a indiqué le pilote Mercedes à ce sujet, ajoutant : "Je suis vraiment, vraiment reconnaissant pour ces points. Ça a été une année d'enfer. À ce moment de la saison, signer deux victoires consécutives fait énormément de bien et cela nous met en bonne position pour les deux prochaines courses."

La victoire de Hamilton à Losail le rapproche de Verstappen au classement général. L'écart entre les deux pilotes passe à huit points, alors qu'il ne reste plus que deux Grands Prix à disputer. La fatigue générée par les doubles et triples confrontations dans la saison la plus longue de l'Histoire pourra faire la différence lors du couronnement du prochain champion. Hamilton n'a donc pas bâclé sa préparation physique.  

"Je me sens bien, je suis vraiment satisfait de la voiture", a-t-il indiqué. "Je me sens en forme, plus en forme que je ne l'ai jamais été. Donc c'est positif. Je veux remercier Ange [Angela Cullen, sa préparatrice physique, ndlr], elle m'aide à m'entrainer et m'oblige à ne pas me relâcher. La récupération a été excellente. Alors oui, je suis prêt pour les deux prochaines courses."

Lire aussi :

partages
commentaires
Alonso sur le podium : "Putain, j'ai attendu tellement longtemps..."
Article précédent

Alonso sur le podium : "Putain, j'ai attendu tellement longtemps..."

Article suivant

Avertissement et excuses : Horner explique sa "frustration"

Avertissement et excuses : Horner explique sa "frustration"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021