Huit circuits et dix équipes pour les tests Pirelli cette saison

La totalité de la grille F1 a accepté cette année de se joindre au programme de développement de Pirelli, dont les dates d'essais privés ont été révélées pour la première fois.

Huit circuits et dix équipes pour les tests Pirelli cette saison

Dans le cadre de l'accord que le manufacturier de pneus a passé avec la FIA, Pirelli dispose de 25 journées d'essais [si l'on considère qu'une voiture en piste décompte une journée] en cours de saison pour pouvoir mieux développer ses gommes.

La saison dernière, seuls Mercedes, Red Bull et Ferrari avaient utilisé des ressources pour fournir des monoplaces modifiées afin de préparer 2017. Cette année, chaque écurie a accepté de participer au minimum à une journée de roulage pour travailler sur 2018. 

Dans une note adressée aux équipes en marge du Grand Prix de Bahreïn ce week-end, et à laquelle Motorsport.com a eu accès, le programme établi par la FIA et Pirelli a été finalisé.

Les essais se répartiront sur plusieurs circuits, parmi lesquels Bahreïn, Barcelone, le Paul Ricard, Silverstone, Magny-Cours et Interlagos.

Les équipes sont autorisées à faire rouler leurs monoplaces 2017 lors de ces essais, mais doivent indiquer en amont à la FIA quel châssis sera utilisé, la configuration de carrosserie, le type d'unité de puissance et les options électroniques.

Les écuries n'auront pas le droit d'utiliser des évolutions, afin de s'assurer qu'elles ne tirent pas profit de ces essais supplémentaires.

"Aucune pièce de test ne sera autorisées et toute modification ou changement sur une voiture de test sera partagée entre toutes les équipes", précise la note de la FIA.

Pour ces essais, Pirelli sera chargé d'établir le plan de roulage, et les données seront ensuite envoyées à toutes les équipes. Ces dernières auront l'autorisation d'envoyer des observateurs sur place.

Le programme 2017 des tests Pirelli

Date Circuit Équipe  
18 ou 19 avril  Bahreïn Ferrari 1 jour
16-17 mai  Barcelone Renault, Toro Rosso 4 jours
31 mai - 1er juin  Paul Ricard Red Bull 2 jours (pneus pluie)
29-30 juin  Paul Ricard Red Bull 2 jours
18-19 juillet  Silverstone Williams, Haas F1 4 jours
19-20 juillet  Magny-Cours McLaren 2 jours (pneus pluie)
1er ou 2 août  Hungaroring Mercedes 1 jour
3-4 août  Barcelone Ferrari 2 jours
7-8 septembre  Paul Ricard Mercedes 2 jours
31 octobre - 1er novembre  Mexico Sauber, Force India 2+1 jours
14-15 novembre  Interlagos McLaren 2 jours
partages
commentaires
Sainz : L'écart avec les top teams est "une blague"
Article précédent

Sainz : L'écart avec les top teams est "une blague"

Article suivant

Horner : McLaren "complètement cinglé" d'envoyer Alonso à Indianapolis

Horner : McLaren "complètement cinglé" d'envoyer Alonso à Indianapolis
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021