Jenson Button revient sur son rôle de conseiller chez Williams

Chez Williams, Jenson Button est ambitieux et confiant quant à ce qu’il peut apporter à l’équipe.

Jenson Button revient sur son rôle de conseiller chez Williams

Devenu le conseiller principal chez Williams auprès de la structure de Grove pour cette nouvelle saison, Jenson Button est revenu sur son rôle auprès de nos confrères de Sky Sports, où il est toujours consultant. Le Britannique, qui a rejoint l’écurie avec laquelle il a débuté en Formule 1 en 2000, est très heureux d’avoir retrouvé l’équipe et de contribuer à son développement. "Il y a tellement de choses à faire en coulisses, avec l’expérience que j’ai acquise en travaillant avec de nombreuses équipes différentes au fil des ans, avec de nombreux coéquipiers différents, avec des ingénieurs aérodynamiciens, et je pense que c’est davantage l’atmosphère au sein de l’équipe que je peux aider."

Button entend soutenir et développer les pilotes de course et de l’académie, assister à un certain nombre de Grands Prix, aux évènements de l’équipe organisés au Royaume-Uni. Il a néanmoins souligné un aspect concernant les pilotes : "Je ne vais certainement pas être là pour dire à George [Russell] comment conduire". Il apportera principalement des conseils et des orientations à l’équipe, notamment grâce à ces 30 ans d’expérience.

Lire aussi :

Williams a connu beaucoup de changements cette dernière année. Avec le départ de la famille Williams, le rachat par le fonds d’investissement américain Poriltan Capital, l’arrivée de Jost Capito au poste de PDG, de Simon Roberts en tant que directeur d’équipe et récemment de François-Xavier Demaison comme nouveau directeur technique. Button estimait que les nouveaux propriétaires n’avaient pas peur du changement en janvier dernier.

Avec de nouvelles têtes comme Jost Capito aux commandes, l’ancien Champion du monde est enthousiaste. "C’est génial de voir Jost au sein de l’équipe, il a beaucoup d’expérience de la course dans de nombreuses catégories différentes à travers le monde. Je pense qu’il apporte définitivement beaucoup d’excitation à l’équipe et beaucoup d’énergie positive". Avec deux figures emblématiques des sports mécaniques, l’écurie aurait toutes les chances de son côté pour réussir à marquer des points cette année. "Il y a beaucoup de choses qui se passent en coulisses, j’ai beaucoup parlé à Jost", témoigne Jenson Button.

Très respecté sur les paddocks, l’arrivée du Britannique était "une étape positive pour nous aider à avancer en tant qu’équipe sur et hors piste" expliquait le PDG de Williams, en janvier.

partages
commentaires
Honda se demande si sa performance moteur était optimale à Bahreïn

Article précédent

Honda se demande si sa performance moteur était optimale à Bahreïn

Article suivant

Verstappen a perdu "jusqu'à 3 dixièmes au tour" à cause du différentiel

Verstappen a perdu "jusqu'à 3 dixièmes au tour" à cause du différentiel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams
Auteur Margaux Levanto
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021