L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

Avec une voiture faiblement améliorée et de nouveaux pilotes, Günther Steiner est réaliste et a pour unique but de marquer quelques points face à Williams.

L'unique objectif de Haas : se battre contre Williams

Mener son combat avec Williams sur cette saison est bien l'unique objectif de Haas F1 Team en 2021. Le directeur Günther Steiner assure que son équipe "ne fera aucun effort" en dehors de son duel avec l'écurie britannique. "Je dirai que si nous pouvons batailler avec Williams, c'est à peu près tout. Je suis très réaliste à ce sujet."

Haas a par ailleurs fait le choix de ne pas développer sa monoplace – la VF-21 – après les essais hivernaux de pré-saison à Bahreïn. Sans surprise puisque l'écurie américaine avait déjà présenté une voiture peu améliorée par rapport à la saison précédente. En effet, l'équipe a décidé de n'utiliser aucun de ses jetons de développement autorisés, afin de se concentrer pleinement sur la monoplace pour 2022, avec l'arrivée de la nouvelle réglementation technique.

Néanmoins, quelques petites évolutions sont à prévoir sur la voiture pour le prochain Grand Prix à Imola, prévu le 18 avril prochain. Ce seront les seules de l'année.

Conscient des capacités de sa monoplace pour la saison, Günther Steiner pense que le mieux qu'il puisse faire est d'aider les pilotes à "acquérir de l'expérience" et être "préparés" lorsqu'ils auront une meilleure voiture. Un des objectifs et espoirs de l'Italien.

Lire aussi :

Haas a fait le choix d'avoir deux rookies comme pilotes cette année. Mick Schumacher et Nikita Mazepin ont fait leur entrée en Formule 1 le week-end dernier au Grand Prix de Bahreïn. Leurs premiers pas se sont fait ressentir. Qualifiés dans les dernières positions, avant la sanction à l'encontre de Sebastian Vettel, passé à la 20e place, les pilotes étaient condamnés à passer la majorité de la course en fond de classement.

Schumacher s'est qualifié à une demi-seconde de la Williams de Nicholas Latifi, et l'Allemand n'oubliera pas son tête-à-queue au quatrième tour de la course. S'il a pu terminer l'épreuve, Mazepin s'est quant à lui arrêté dès le départ à cause d'une sortie de piste, qui n'était pas la première du week-end.

Néanmoins Steiner est convaincu qu'ils apprendront de leurs erreurs : "Je pense que les deux ont appuyé trop fort sur l'accélérateur et sont ensuite allés sur le vibreur ou quelque chose comme ça. C'est juste que ces voitures sont très puissantes, et quand le couple se déclenche, vous recevez un coup de pied et vous ne pouvez plus les récupérer. Donc je pense qu'il s'agit de prendre de l'expérience. Je ne crois pas qu'ils le feront à nouveau. Ils partiront à nouveau en tête-à-queue, mais pas de la même manière qu'aujourd'hui."

Rien d'alarmant pour le directeur de l'équipe qui estime qu'il s'agit "d'une nouvelle expérience, en course, d'essayer de se battre contre d'autres voitures, et parfois d'être un petit peu trop optimiste".

partages
commentaires
Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Article précédent

Hamilton : Verstappen ne refera pas l'erreur du virage 4

Article suivant

Selon Norris, la McLaren est plus adaptée au style de Ricciardo

Selon Norris, la McLaren est plus adaptée au style de Ricciardo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mick Schumacher , Nikita Mazepin
Équipes Haas F1 Team
Auteur Margaux Levanto
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021