Schumacher ne va pas oublier son tête-à-queue de sitôt

Mick Schumacher avait pour objectif de franchir la ligne d'arrivée pour son premier Grand Prix en Formule 1 ; c'est chose faite, même si une faute de pilotage empêche une totale satisfaction.

Schumacher ne va pas oublier son tête-à-queue de sitôt

Au volant d'une Haas VF-21 qui est clairement la monoplace la moins compétitive du plateau, Mick Schumacher ne pouvait espérer grand-chose pour son premier Grand Prix en Formule 1. À Bahreïn, le rookie allemand a dominé son coéquipier Nikita Mazepin en matière de performance tout au long du week-end, franchissant la ligne d'arrivée à la 16e et dernière place, 48 secondes derrière l'Aston Martin de Sebastian Vettel (38 secondes après application d'une pénalité pour l'Allemand). Finir la course, c'était son principal objectif.

Lire aussi :

Schumacher peut toutefois regretter d'avoir perdu une dizaine de secondes dans un tête-à-queue au quatrième tour, juste après l'intervention de la voiture de sécurité consécutive à l'accident de Mazepin au départ.

"En général, je pense que je devrais me dire content", commente le pilote Haas. "Je suis un peu dégoûté de l'erreur au virage 4 au restart, forcément. La voiture a fait une embardée, et c'est arrivé si vite que j'en ai perdu le contrôle instantanément et je suis parti en tête-à-queue. Seizième, ça paraît mieux qu'en réalité, nous avons fini derniers, mais je pense quand même que nous avons fait tout ce que nous devions faire. Nous avons passé en revue toutes les choses que nous voulions tester et je pense vraiment mieux comprendre la voiture, et je vais retenir ça pour le prochain week-end."

"J'ai probablement été trop enthousiaste par rapport à l'adhérence que nous avions après le départ avorté, la voiture de sécurité, etc. C'est vraiment quelque chose que j'ai appris et que je vais retenir pour le prochain week-end. Maintenir l'adhérence dans les pneus était très difficile. Les pneus ont refroidi très vite pendant la voiture de sécurité, au restart j'ai essayé de vraiment me concentrer sur la mise en température. C'était juste vraiment dur, et bien sûr la voiture est devenue très imprévisible en conséquence, c'est pourquoi j'ai commis une erreur au virage 4. Mais après ça, ça s'est relativement bien passé. Nous avons fait un très bon relais en C2, c'était très bien." Schumacher a chaussé les pneus durs au même moment (au 33e passage) qu'un autre rookie, Yuki Tsunoda, sur qui il a ensuite perdu une bonne seconde et demie au tour, au volant d'un bolide clairement inférieur.

Une bévue telle que ce tête-à-queue fait en tout cas partie du processus d'apprentissage classique d'un pilote de Formule 1. "J'ai commis une erreur, et c'est quelque chose que je ne vais pas oublier de sitôt. Je vais essayer de la comprendre, puis tourner la page et en tirer des leçons", conclut Schumacher, qui tentera de faire mieux à Imola.

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Red Bull prévoit des évolutions pour la RB16B dès Imola

Article précédent

Red Bull prévoit des évolutions pour la RB16B dès Imola

Article suivant

Pérez doit changer son style de pilotage pour réussir chez Red Bull

Pérez doit changer son style de pilotage pour réussir chez Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Pilotes Mick Schumacher
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021