Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
243 jours

Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari à Abu Dhabi

Même s'il juge que l'Alfa Romeo a encore été "trop lente" pour espérer mieux, Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari sous le drapeau à damier du dernier Grand Prix de la saison 2020 de F1.

Kimi Räikkönen a devancé les deux Ferrari à Abu Dhabi

Le Grand Prix d'Abu Dhabi n'aura pas été très éclatant pour Kimi Räikkönen et Alfa Romeo, le Finlandais ayant toutefois terminé en 12e position de la dernière épreuve de la saison, relativement proche du top 10, pour parachever une saison globalement difficile que la structure suisse termine au huitième rang chez les constructeurs, avec huit petits points, et que le Champion du monde 2007 achève au 16e rang.

Toutefois, même si aucun point n'a été ajouté à son total à Yas Marina, Räikkönen aura au moins la satisfaction de pouvoir dire qu'il a devancé sur la ligne les deux Ferrari, avec Charles Leclerc au 13e rang et Sebastian Vettel, dont il s'agissait de l'ultime GP au sein de la Scuderia, en 14e place.

Lire aussi :

"Je pense qu'ici, tout a semblé fonctionner comme prévu, mais nous sommes toujours un peu trop lents", a déclaré Räikkönen, qui a pris son 330e départ en F1 ce dimanche et qui aura encore au moins une saison de plus chez Alfa Romeo en 2021. "Mais nous étions surprenamment proches des points, ce n'était pas loin, je pouvais le voir quasiment en permanence. Nous avons fait ce que nous pouvions."

"[Cette performance] ne fait pas vraiment de différence en fin de compte. Évidemment, il a été très clair très tôt que l'année serait difficile et il s'est avéré que ça a été le cas. Je crois que pendant longtemps, l'objectif était de terminer huitième du championnat constructeurs, c'est la seule chose pour laquelle nous pouvions nous battre. Nous avons réussi à la conserver, donc c'est déjà ça."

"Nous savions, après les essais [hivernaux], [que] nous aurions une saison difficile, mais l'équipe a bien réagi et nous avons finalement fait de bons progrès", a-t-il ajouté. "J'espère que nous pourrons continuer sur cette voie l'année prochaine, mais profitons d'abord d'un peu de temps libre, de retour à la maison avec nos familles."

En 2019, Alfa Romeo avait également terminé au huitième rang chez les constructeurs mais en totalisant 57 points. De plus, l'écart avec l'écurie précédente l'an passé était de 16 unités, alors qu'en 2020 il est de 99 points. Le constructeur basé à Hinwil a notamment pâti du manque de performance de l'unité de puissance Ferrari.

partages
commentaires

Voir aussi :

Mercedes : Brider le moteur a coûté moins d'un dixième au tour

Article précédent

Mercedes : Brider le moteur a coûté moins d'un dixième au tour

Article suivant

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision

Kvyat : "Dommage" qu'AlphaTauri n'ait pas annoncé sa décision
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Alfa Romeo
Auteur Fabien Gaillard
Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin) Prime

Volkswagen en F1 : les raisons d'y croire (enfin)

Pour la troisième fois en moins de dix ans, le groupe Volkswagen flirte sérieusement avec la Formule 1. Et cette fois-ci, les chances de voir le géant allemand concrétiser son projet paraissent plus élevées que jamais.

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Formule 1
7 mars 2021
Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021