Kubica se sent déjà à "la maison" chez Renault

Le nouveau pilote numéro 1 de Renault, Robert Kubica, a déclaré qu’il se sentait déjà comme chez lui au sein de l’équipe française, après avoir passé quatre saisons chez BMW Sauber

Le nouveau pilote numéro 1 de Renault, Robert Kubica, a déclaré qu’il se sentait déjà comme chez lui au sein de l’équipe française, après avoir passé quatre saisons chez BMW Sauber.

Le Polonais, qui a remporté sa seule victoire en Grands Prix en 2008, au Canada avec BMW, a déjà participé à trois journées d’essais avec Renault. Il estime que le temps qu’il a passé avec l’écurie pour bâtir une relation avant les essais a été primordial.

"Je me sens comme à la maison maintenant. Du côté de l’équipe, nous avons passé beaucoup de temps à discuter et à essayer de se connaître les uns les autres du mieux que nous le pouvons. En parlant, on peut gagner beaucoup de temps. Du temps que nous pourrons utiliser plus tard en piste," a déclaré Robert Kubica.

Robert Kubica a comparé les caractéristiques de pilotage de la R30 à celle de la BMW Sauber F1.09 qu’il a utilisée l’an dernier. Il estime que la R30 est beaucoup plus facile à régler que son ancienne monoplace.

"Certains changements de réglages sont moins sensibles que j’y étais habitué, ce qui est beaucoup mieux car cela vous donne une fenêtre plus large de réglages pour la voiture. Si ce n’est pas si sensible, c’est que cela est très positif."

"L’an dernier, cela n’était pas un secret, nous avions une voiture très sensible et elle était difficile à régler. La Renault est beaucoup mieux de ce point de vue."

Malgré le fait d’être heureux du comportement de sa monoplace, Robert Kubica ne peut pas juger de la compétitivité des différentes équipes. Il affirme que les réponses viendront le 14 mars à Bahreïn, lors du coup d'envoi de cette nouvelle saison de Formule 1.

"Il est difficile de juger la performance. Nous avons cherché à tout faire fonctionner le mieux que nous le pouvons. Nous allons nous rendre à Bahreïn et nous verrons ce qu’il se passera. Ainsi, dans le passé, nous avons vu avec l’équipe d’où je viens que les essais de février ne veulent rien dire. Vous pouvez être le roi en février et lent dans la seconde course."

"Et c’est peut-être le contraire, comme cela est arrivé en 2008 où nous avons été très lents au début des essais, puis nous avons été en première ligne lors des deux premières courses.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Sauber
Type d'article Actualités