Lauda n'avait que quelques jours à vivre, selon ses docteurs

partages
commentaires
Lauda n'avait que quelques jours à vivre, selon ses docteurs
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Co-auteur: Norman Fischer
8 août 2018 à 16:05

Les docteurs qui ont mené la transplantation pulmonaire de Niki Lauda estiment que son espérance de vie sans cette opération était de quelques jours ou quelques semaines.

Le triple Champion du monde devrait pouvoir se remettre parfaitement de l'opération qu'il a subie à l'hôpital de Vienne la semaine dernière. Ce sont au total sept spécialistes qui ont apporté des détails sur les circonstances ayant mené à son opération en urgence.

Marco Idzko, le directeur du département de pneumologie de l'hôpital, a expliqué : "M. Lauda a souffert de ce qu'on appelle une alvéolite hémorragique. C'est une inflammation des alvéoles [les petites poches d'air dans les poumons] qui s'est accompagnée de saignements dans le tissus pulmonaire et les voies respiratoires."

Lire aussi :

Après être tombé malade, Lauda a reçu une thérapie immunosuppressive qui a mené "à une nette amélioration de sa situation respiratoire. Cela mène à la destruction et à la perte du tissu pulmonaire fonctionnel, et le patient ne peut plus absorber assez d'oxygène dans ses poumons."

Un problème qui provoque un taux de mortalité élevé, et dont le docteur explique qu'il a mené rapidement à une respiration assistée en soins intensifs : "Malheureusement, après dix jours en soins intensifs, la thérapie a évolué. Nous avons dû effectuer un remplacement mécanique du poumon, un ECMO, ce qui est une oxygénation extracorporelle de la membrane."

C'est à ce moment, selon les docteurs, que Lauda n'avait plus qu'une espérance de vie limitée à quelques jours, et il a été ajouté à la liste des receveurs potentiels et classé selon son niveau d'urgence vitale.

"Nous pensions qu'il aurait un organe viable dans les jours suivants", explique pour sa part le chirurgien thoracique, Konrad Hötzenecker, qui a aussi participé à l'opération. "Le temps moyen d'attente dans ce cas est de cinq jours."

Niki Lauda, directeur non exécutif, Mercedes AMG
Niki Lauda, président non exécutif, Mercedes AMG, avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1

Le début de la convalescence

Lauda a donc reçu un poumon qui, selon Hötzenecker, s'est parfaitement intégré dans son corps : "Le poumon joue parfaitement son rôle, et nous avons pu retirer l'assistance. Le greffon a parfaitement pris sa fonction."

Le directeur du département de cardiologie, Christian Hengstenberg, se veut très optimiste : "Nous pouvons confirmer que le patient a parfaitement vécu l'opération et a pu être extubé après 24 heures. Cela signifie qu'on a retiré le tube dans son poumon et que le patient a respiré spontanément. C'est extrêmement important pour nous et pour le bon déroulement du processus de guérison. Nous voyons qu'il est totalement conscient et que tous ses organes fonctionnent parfaitement. Tout est en ordre, c'est une évolution très satisfaisante."

Lire aussi :

Si tout se passe bien, Niki Lauda pourra sortir au bout de deux semaines, mais les médecins préfèrent tabler sur une période plus longue, notamment en raison de sa situation juste avant l'opération. Il reçoit un programme respiratoire et de physiothérapie intensif, ainsi qu'un traitement important. Les docteurs se veulent positifs quant à un retour en forme.

"Le taux de survie est supérieur à 90% après un an, et aux alentours de 75% après cinq ans", a quant à lui précisé le chirurgien Peter Jaksch.

Walter Klepetko, l'un des chirurgiens en charge de l'opération avec Konrad Hötzenecker, estime que Lauda pourra ensuite reprendre une vie normale : "Ses futures activités ne devraient pas différer des précédentes, si tout se passe bien. La situation est telle que nous attendons un retour à une vie normale pour lui. L'avenir nous dira si nous atteignons notre objectif."

Article suivant
Tester la Red Bull, une opportunité "sortie de nulle part" pour Dennis

Article précédent

Tester la Red Bull, une opportunité "sortie de nulle part" pour Dennis

Article suivant

Bilan mi-saison - Force India, rebondir après avoir frôlé le pire ?

Bilan mi-saison - Force India, rebondir après avoir frôlé le pire ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Niki Lauda
Auteur Charles Bradley