Tester la Red Bull, une opportunité "sortie de nulle part" pour Dennis

Jadis espoir en formules de promotion, Jake Dennis s'était éloigné de la monoplace depuis un an lorsqu'il a obtenu l'opportunité de tester la Red Bull RB14 à deux reprises cette saison. Ce n'est que du positif pour le Britannique.

Tester la Red Bull, une opportunité "sortie de nulle part" pour Dennis
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14
Jake Dennis, Red Bull Racing RB14

Avec près d'un millier de kilomètres au volant de la Red Bull RB14, Jake Dennis a indéniablement tiré le meilleur de ses deux premières journées d'essais en Formule 1, à Barcelone puis au Hungaroring. Soutenu par la structure Racing Steps Foundation qui vient de fermer ses portes, Dennis avait gravi les échelons des formules de promotion avec des titres en InterSteps et en Formule Renault 2.0 NEC au début de sa carrière, puis une troisième place en F3 Europe et une quatrième position lors de la saison 2016 de GP3.

Depuis, outre une nouvelle pige en F3 l'an dernier, Dennis court en GT3 dans divers championnats et a rejoint cette année le giron d'Aston Martin, ce qui lui a permis de devenir pilote de simulateur Red Bull. Dan Ticktum n'ayant pas été autorisé à participer aux essais réservés aux rookies, Dennis a tiré les marrons du feu et a été choisi par la marque au taureau pour mener ce roulage.

Lire aussi :

"Ces deux tests sont sortis de nulle part pour moi", déclare l'Anglais pour Motorsport.com. "Je ne m'y attendais pas quand j'ai rejoint Red Bull, et je crois qu'eux non plus. C'est un rêve devenu réalité de piloter les F1 2018, tout le monde dit qu'elles sont incroyables et elles sont à la hauteur de ces attentes."

"J'ai pris du plaisir, pousser ces voitures à la limite était une grande expérience. C'est un pneu phénoménal, c'est incroyable. J'ai eu quelques difficultés dans le dernier secteur, mais les deux premiers... c'est ahurissant ce dont sont capables ces voitures."

En Hongrie, Dennis a signé le troisième meilleur temps du jour en 1'17"012, à un dixième du chrono le plus rapide de Red Bull le week-end précédent – certes chaussé de gommes hypertendres à comparer aux ultratendres alors employés par Daniel Ricciardo et Max Verstappen.

"J'étais vraiment plus détendu", poursuit-il. "Je me sentais à l'aise dans la voiture à Barcelone, mais l'équipe sait désormais de quoi je suis capable, je n'ai pas à faire mes preuves et j'ai pu prendre davantage de plaisir. Barcelone, c'était vraiment stressant, complètement à la dernière minute, on me l'a dit quatre ou cinq jours avant. Cette fois, j'ai eu beaucoup de préparation et ça aide, le nombre de tours que j'ai fait montre que j'avais la forme physique nécessaire."

Norris et Russell à deux pas de la F1

Nombreux étaient les jeunes loups Britanniques présents pour ces essais. On y retrouvait également Lando Norris et George Russell, pilotes de réserve chez McLaren et Mercedes respectivement, qui se disputent le titre de Formule 2, ainsi qu'Oliver Rowland, plus âgé que ses pairs, qui est jeune pilote Williams. Un pilote d'une autre génération, Oliver Turvey, était également présent à Barcelone pour assurer la corrélation entre le simulateur et la McLaren MCL33.

"Il y a Lando et George qui travaillent dur en F2 pour essayer d'obtenir un baquet en F1. Ma carrière a emprunté un chemin différent, je suis bien établi en GT3, je gagne ma vie. C'est génial qu'il y ait tant de Britanniques qui s'illustrent en F1 et en sport auto en général", conclut Dennis.

partages
commentaires
Qui sont les nouveaux propriétaires de Force India ?

Article précédent

Qui sont les nouveaux propriétaires de Force India ?

Article suivant

Lauda n'avait que quelques jours à vivre, selon ses docteurs

Lauda n'avait que quelques jours à vivre, selon ses docteurs
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021