Le barème de points en F1 : une évolution contrastée (2/2)

L'attribution de 10 points pour la victoire perdura jusqu'en 2002

L'attribution de 10 points pour la victoire perdura jusqu'en 2002. Face à la domination écrasante de Ferrari et à la fiabilité de plus en plus effective des monoplaces, on passa pour la première fois à un barème récompensant les huit premiers et qui, cette fois, fit la part belle à la régularité : dix points pour le premier, huit pour le deuxième, six pour le troisième, cinq pour le quatrième et ainsi de suite jusqu'à donner un point au huitième.

Un barème qui permit par exemple à Kimi Räikkönen de rester en lice pour le titre mondial jusqu'au dernier Grand Prix, là où l'ancien barème aurait sacré Michael Schumacher dès la course précédente, aux États-Unis.

Cependant, ce choix n'a pas convaincu très longtemps. Le retour de la prime à la victoire a été marqué en 2010 par l'adoption du barème que nous connaissons aujourd'hui : vingt-cinq points pour le vainqueur, dix-huit pour le deuxième, quinze pour le troisième, douze pour le quatrième, dix pour le cinquième, huit pour le sixième, six pour le septième, quatre pour le huitième, deux pour le neuvième et un pour le dixième. Une mesure destinée à offrir un enjeu mathématique pour les "petites" équipes et apporter de la médiatisation à celles-ci, et éviter de faire revenir trop de discussions sur la table au sujet de l'introduction d'une troisième monoplace pour les top teams.

Si ce barême a permis à Fernando Alonso de devenir le recordman du nombre de points en Formule 1 devant Schumacher, il n'a pas changé la donne pour l'attribution du titre : Sebastian Vettel aurait été Champion du Monde ces quatre dernières années, que ce soit avec le barème de 2003 à 2009 ou avec celui de 1991 à 2002. Aujourd'hui, il est frappant de voir qu'un pilote peut marquer en 4 GP le nombre de points qui pouvait offrir le titre mondial au début des années 2000.

Gageons que ce barème actuel ne durera que jusqu'à la prochaine mise au... point.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités