Le GP des Etats-Unis ? Indianapolis

Pour la septième manche du championnat du monde, la F1 fera escale sur le célèbre ovale d'Indianapolis qui accueille chaque année les 500 miles

Pour la septième manche du championnat du monde, la F1 fera escale sur le célèbre ovale d'Indianapolis qui accueille chaque année les 500 miles. Mais les pilotes de la catégorie reine n'auront pas l'occasion de boucler un tour complet de ce tracé mythique puisque les monoplaces s'engouffreront dans l'infield après avoir emprunté le banking.

La Formule 1 se rend à Indianapolis depuis 2000 mais, officiellement, ce circuit est lié à ce sport depuis plus d'un demi-siècle. En effet, de 1950 à 1960, l'épreuve des 500 miles d'Indianapolis était considérée comme une manche du championnat du monde de F1.


Depuis l'an 2000, cette course tourne à l'avantage de Ferrari. En sept éditions, la Scuderia s'est imposée six fois dont cinq victoires sont à mettre à l'actif de Michael Schumacher. Sur ce circuit, le pilote allemand n'a d'ailleurs jamais fait moins bien que second. Seul Mika Hakkinen est parvenu à priver l'écurie italienne du grand chelem.

Lors du premier "véritable" Grand Prix disputé dans l'Indiana, la victoire est revenue à Michael Schumacher, ce qui lui permit de prendre la tête du championnat du monde des pilotes à Mika Hakkinen, contraint à l'abandon en raison d'un problème moteur. Barrichello et Frentzen complétait le podium.

L'année suivante, Mika Hakkinen y a décroché la 20ème et dernière victoire de sa carrière, devançant la Ferrari de Schumacher et la McLaren de son équipier David Coulthard.

En 2002, l'arrivée fut plus brouillonne puisque seulement onze millièmes séparaient Barrichello et Schumacher. Cet incident, qui faisait suite au Grand Prix d'Autriche, fut très commenté et critiqué. Coulthard s'emparait pour sa part de la troisième marche du podium.

A partir de 2003, cette course a toujours fini dans l'escarcelle de Michael Schumacher, mais son plus terne succès a eu lieu en 2005 puisque six voitures seulement étaient au départ du Grand Prix. Ralf Schumacher avait été victime d'un accident en essais et selon Michelin, la sécurité n'était plus assurée. Les organisateurs ayant refusé de placer une chicane dans le banking, le manufacturier conseilla à ses partenaires de ne pas participer à la course.

Ferrari, Jordan et Minardi étaient donc les seules écuries au départ de cette "mascarade". Schumacher s'imposa devant son équipier brésilien et le portugais Tiago Monteiro.

L'an passé la course s'est déroulée normalement, même si sept monoplaces ont été contraintes à l'abandon dès le premier tour en raison d'un carambolage général. Une fois encore la course s'est soldée par un doublé Ferrari (Schumacher devant Massa) alors que la Renault de Fisichella complétait le podium.

Qui aura donc le privilège de succéder à Michael Schumacher sur la plus haute marche du podium d'Indianapolis ? Réponse dimanche soir.

 » Longueur totale : 4.192 km
 » Nombre de tours :
73 (306.016 Km)
 » Nombre de virages :
13 (gauche : 4) (droite : 9)
 » Vitesse maximum :
350 Km/h
 » Meilleur tour :
R. Barrichello - 1’10’’399 (2004, Ferrari)
 » Record Pole :
R.
Barrichello - 1’10’’223 (2004, Ferrari)
 » Pole 2006 :
M. Schumacher - 1’10’’832 (Ferrari)
 » Podium 2006 :
M. Schumacher /
Massa / Fisichella
 » Date de création :
1950
 » GP de F1 organisés :
18

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Michael Schumacher , David Coulthard , Mika Hakkinen , Tiago Monteiro
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités