Les ex-F1 aux USA : Sébastien Bourdais (4/5)

Sébastien Bourdais aura connu une saison 2012 difficile en IndyCar, n'ayant pas pu participer à l'intégralité des manches, comme en 2011

Sébastien Bourdais aura connu une saison 2012 difficile en IndyCar, n'ayant pas pu participer à l'intégralité des manches, comme en 2011. Cette fois-ci, ce sont des soucis de moteur qui sont à mettre en cause.

Le Manceau a en effet démarré sa saison aux côtés de Katherine Legge chez Dragon Racing avec le poussif moteur Lotus, qui rendait déjà 6 km/h aux autres... dans les stands !

Après 4 courses catastrophiques, l'écurie de Jay Penske décide de changer pour le moteur Chevrolet à partir d'Indianapolis. Cela ne sera pas facile, l'écurie s'engageant dans une bagarre judiciaire avec Lotus.

A la veille du premier jour de qualifications, l'écurie dispose enfin de ses moteurs et peut commencer les essais. Bourdais livrera une prestation solide, démarrant 27e, en course, il sera beaucoup plus transparent.

Cette première expérience sur ovale depuis 2005 sera aussi sa dernière de la saison ! En effet, Chevrolet ne peut fournir qu'un seul moteur pour le reste de la saison, Bourdais fera donc les épreuves sur circuit routiers et urbains, Legge s'occupant des ovales + Sonoma, où un deuxième moteur sera disponible.

Dès l'épreuve suivante à Detroit, la compétitivité de Bourdais augmentera, puisque l'ex-pilote Toro Rosso se qualifie 9e avant de devoir abandonner sur problème moteur. Les bons signes continuent à Toronto avec une 4e place sur la grille, mais Bourdais sera mis dans le mur à 3 tours de la fin, alors qu'il jouait la victoire.

Après une course anonyme à Edmonton, les résultats seront enfin à la clé au Mid-Ohio, avec une 4e place finale qui aurait pu être 3e sans une petite erreur de Bourdais, laissant passer Simon Pagenaud.

Les deux dernières courses de la saison du pilote Dragon Racing se termineront moins bien, à Sonoma il se crashe violemment avec le rookie Josef Newgarden, qui se cassera le pouce dans l'accident.

A Baltimore enfin, Bourdais se qualifie 3e mais doit abandonner sur problème de suspension, mettant fin à une saison frustrante et comportant finalement peu de points positifs à l'arrivée des courses.

Pour 2013, Bourdais rempile avec Dragon, cette fois normalement pour une saison complète, sa première aux USA depuis la saison 2007 de ChampCar, qu'il avait remportée.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Bourdais , Katherine Legge , Simon Pagenaud , Josef Newgarden
Équipes Toro Rosso , Dragon Racing
Type d'article Actualités