Lowe bonifie le travail de Ross Brawn chez Mercedes

partages
commentaires
Lowe bonifie le travail de Ross Brawn chez Mercedes
8 août 2014 à 13:00

Débauché chez McLaren l’année dernière pour suivre Lewis Hamilton, Paddy Lowe n’a pas tardé à prendre de grandes responsabilités chez Mercedes

Débauché chez McLaren l’année dernière pour suivre Lewis Hamilton, Paddy Lowe n’a pas tardé à prendre de grandes responsabilités chez Mercedes. Patron de la partie technique, il fait partie intégrante de la direction du team aux côtés de Toto Wolff. Une fonction qu’il a endossée suite au départ de Ross Brawn en fin d’année 2013.

La domination de l’écurie allemande est incontestable depuis le début de la saison et le titre mondial se jouera vraisemblablement entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Pour Lowe, il s’agit de la dernière étape d’une ascension programmée pour le team de Brackley. S’il en récolte les lauriers en ayant mis sa patte après le travail de Brawn, il reconnait tout le mérite de son prédécesseur et se voit comme le garant d’une certaine continuité, tout en appliquant sa méthode.

« L’équipe était dans une phase montante ces deux dernières années, et à partir de l’année dernière elle a commencé à gagner des courses et obtenir des pole positions plus régulièrement », rappelle Lowe dans les colonnes d’Autosport. « Le crédit en revient à Ross [Brawn], il a fait partie de ce processus. Je crois que je suis arrivé et j’ai emmené ça vers le niveau suivant. »

Brawn appartient déjà au passé

« Ce n’est pas tant le fait de changer les choses que Ross dirigeait, mais plus de les accroître », précise le Britannique. « Je vois les lacunes que Ross n’avait pas corrigées et je les comble. Rares sont les endroits où j’arrive en disant « ce qui a été fait avant est mauvais, et nous allons tout changer à 180° ». Il s’agit plus d’ajouter des choses à ce qui existait avant. »

Mention faite de l’excellent travail de Brawn en amont, Lowe insiste néanmoins sur la vitesse à laquelle évoluent les choses en F1. Pas question de se tourner plus longtemps vers le passé, car seul le présent et le futur comptent. « Ross est parti en décembre, et le temps passe. La Formule 1 est un business qui va vite. Je ne me souviens même pas de décembre dernier. Sans manquer de respect à Ross, c’est de l’histoire ancienne », avance Lowe.

« Selon moi, nous sommes ici pour faire ce que nous avons à faire en regardant vers les prochaines courses. C’est une année fantastique. C’est une année dont nous n’aurions vraiment pas pu rêver. Jusqu’à présent, nous avons signé des résultats historiques et nous voulons continuer. Nous exigeons beaucoup de nous-mêmes, c’est toujours comme cela que ça marche en Formule 1. La Formule 1 est impitoyable. »

Prochain article Formule 1
Hülkenberg - L'expérience ne compte plus autant

Article précédent

Hülkenberg - L'expérience ne compte plus autant

Article suivant

A l'aise à Enstone, Grosjean a besoin de garanties pour 2015

A l'aise à Enstone, Grosjean a besoin de garanties pour 2015
Charger les commentaires