McLaren prévoit encore des évolutions pour les derniers GP

En dépit de ses performances satisfaisantes, McLaren va poursuivre son travail de développement pour 2019 en apportant des évolutions lors des prochains Grands Prix.

McLaren prévoit encore des évolutions pour les derniers GP

L'écurie de Woking espère terminer l'année à la quatrième position des constructeurs et possède actuellement 34 unités d'avance sur sa plus proche rivale, l'écurie Renault F1 qui est toujours sous enquête après la réclamation déposée au Japon par Racing Point sur son système de freinage. Même si McLaren tourne de plus en plus son travail vers 2020, avec notamment des changements conceptuels au niveau de sa monoplace, Andreas Seidl ne veut pas cesser d'améliorer la MCL34.

"Comme nous l'avons vu lors des trois ou quatre dernières courses, nous avons clairement la quatrième voiture la plus performante et je pense que nous avons tout ce qu'il faut entre les mains pour assurer cette quatrième place à la fin de la saison", a ainsi déclaré le directeur de l'écurie. "Il s'agirait d'une grande réussite pour l'équipe."

Lire aussi :

"Mais dans le temps, il est important de rester à fond pour que la voiture de l'année prochaine passe à l'étape supérieure. Donc nous continuons d'améliorer la voiture et de la comprendre de mieux en mieux. Au Japon, elle fonctionnait vraiment bien et nous allons encore apporter de petites pièces pour les prochaines courses. Cependant, la majorité de l'équipe est à fond sur la voiture 2020."

En début de saison, McLaren a su capitaliser sur sa bonne exécution des courses plutôt que sur le rythme de la voiture qui semblait plus se fondre dans le magma des structures du milieu de peloton. Mais depuis lors, ses progrès lui ont permis d'exploiter au mieux le potentiel de sa monoplace et de s'imposer face à une opposition aux performances plus fluctuantes. "C'est encourageant", poursuit Seidl. "Je pense que nous nous améliorons simplement de plus en plus en tant qu'équipe et avec la voiture. Cela implique la compréhension que nous avons et la performance que nous tirons de la machine, en apportant sans cesse de petites pièces. Nous sommes heureux."

partages
commentaires
Le programme TV du Grand Prix du Mexique
Article précédent

Le programme TV du Grand Prix du Mexique

Article suivant

Magnussen : Dur de cibler les problèmes avec les F1 actuelles

Magnussen : Dur de cibler les problèmes avec les F1 actuelles
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021