Mercedes devant peu importe le bloc moteur ?

partages
commentaires
Mercedes devant peu importe le bloc moteur ?
11 août 2014 à 10:33

Dans une saison où la révolution technique des moteurs a tout changé, beaucoup considèrent que l’unité de puissance est l’atout prédominant pour faire la différence dans la hiérarchie

Dans une saison où la révolution technique des moteurs a tout changé, beaucoup considèrent que l’unité de puissance est l’atout prédominant pour faire la différence dans la hiérarchie. A l’heure d’une domination Mercedes sans faille depuis le début de la saison, il est certain que le travail du constructeur allemand sur les nouvelles unités de puissance a fait une grande différence.

Néanmoins, chez Mercedes on se défend de voir la performance reposer uniquement sur le bloc moteur. Ce serait oublier trop vite que la W05 est une monoplace réussie dans tous les domaines. Si elle est la meilleure du plateau, c’est avant tout pour ses qualités d’ensemble et son homogénéité.

« Ces voitures reposent sur la performance d’un système, pas sur des éléments seuls », insiste Paddy Lowe dans les colonnes d’Autosport. « Il s’agit de la manière dont vous mettez tout en semble. Il y a l’unité de puissance, l’efficacité de l’unité de puissance, l’aérodynamique, et la manière dont tout cela est mis ensemble. C’est une efficacité collective de ce package du point de vue de la puissance, de l’aéro et de la suspension, tout autant qu’une question de poids. »

Le patron technique de l’écurie de Brackley s’appuie notamment sur les performances des autres écuries propulsées par Mercedes. « Notre voiture est très rapide. Il y a d’autres voitures qui roulent avec cette unité de puissance et qui ne sont pas si rapides, donc c’est la totalité du système qui compte », assure-t-il.

Pour gagner, il faut tout avoir

Un point de vue partagé dans le paddock, notamment chez Force India, qui dispose de ce même bloc Mercedes. « Pour gagner, vous devez tout avoir », rappelle Otmar Szafnauer, chef d’exploitation au sein de l’équipe indienne. « Je crois que leur voiture pourrait encore être suffisamment bonne pour gagner avec un moteur Renault ou Ferrari. Ils ont un bon package aéro, un bon package mécanique, ils comprennent les pneus, ils ont de bons pilotes et une bonne stratégie. Enlevez le moteur et mettez-en un autre, et ils seront encore compétitifs »

Néanmoins, l’avance de Mercedes dans le domaine moteur est indéniable, et il a fallu du temps aux autres équipes pour se rapprocher du niveau. Ce qui ne s’est pas forcément vu, car l'écurie allemande a poursuivi son développement à grande vitesse, masquant ainsi certains progrès évidents de la concurrence.

« C’est difficile à savoir car nous poussons dans tellement de domaines différents et on ne sait pas dans quels domaines ils poussent », explique Lowe au sujet du développement des écuries rivales. « Nous nous sommes concentrés sur notre propre programme et nous continuons à pousser fort pour améliorer la voiture course après course. Je suis heureux de la manière dont nous gérons le fait de maintenir un bon écart. »

Prochain article Formule 1
Rossi discute avec Haas Formula pour l'avenir

Article précédent

Rossi discute avec Haas Formula pour l'avenir

Article suivant

Pirelli n'est pas contre un calendrier supérieur à 20 courses

Pirelli n'est pas contre un calendrier supérieur à 20 courses

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes , Force India
Type d'article Actualités