Accord moteur avec Mercedes : McLaren assure que Jordan "a tort"

partages
commentaires
Accord moteur avec Mercedes : McLaren assure que Jordan
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
2 mai 2017 à 07:00

Après une rumeur lancée par Eddie Jordan selon laquelle un accord a été conclu entre McLaren et Mercedes pour la fourniture de moteurs dès 2018, les deux structures ont démenti cette affirmation.

Eddie Jordan
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Eric Boullier, directeur de la compétition, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Depuis plusieurs semaines, la question d'un retour de McLaren dans le giron de l'Étoile, en dépit du partenariat technique poussé mais pour le moment infructueux avec Honda, s'est fait jour et a pris une certaine ampleur quand des discussions ont été évoquées entre les deux parties.

Forcément, la situation de l'équipe de Woking est un argument de poids dans la crédibilité d'une telle rumeur, quand bien même les dirigeants de McLaren ont tenté de déminer le terrain. Après deux saisons très compliquées, le renouveau du V6 turbo hybride nippon semble avoir ramené l'alliance des deux marques en arrière, avec une fiabilité quasi inexistante et une performance forcément diminuée.

Et quand Eddie Jordan, qui a déjà levé de gros lièvres ces dernières années, et notamment celui du transfert de Lewis Hamilton chez Mercedes fin 2012, assure que la firme allemande et l'écurie britannique ont d'ores et déjà un accord en vue de 2018, il est particulièrement écouté.

"Ils vont débuter la saison 2018 avec un moteur Mercedes", a-t-il ainsi lâché sur Channel 4, en expliquant que le fait de voir Honda motoriser Sauber – annonce qui n'était pas encore officielle au moment de sa prédiction – ouvrait la porte d'une séparation.

Toutefois, Éric Boullier, directeur de la compétition McLaren, a tenu à démentir catégoriquement les déclarations de l'Irlandais : "Je suis très confiant pour vous dire qu'Eddie Jordan a tort", a-t-il expliqué pour Motorsport.com.

Quant à Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG, il estime que McLaren peut revenir au meilleur niveau sans l'aide de Mercedes : "Ils n'ont pas besoin de notre moteur", a-t-il assuré pour Channel 4.

"Ils ont une relation avec Honda qui traverse une phase difficile actuellement. Mais McLaren et Honda ont les ressources, humaines et financières, pour se sortir de cette situation difficile."

Avec Adam Cooper

Article suivant
1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Article précédent

1984-1994 : Les F1 pilotées par Ayrton Senna

Article suivant

Hamilton n'a "pas d'explication" quant à sa contre-performance russe

Hamilton n'a "pas d'explication" quant à sa contre-performance russe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités