Les écarts entre les moteurs seront gommés malgré le gel de 2022

Les motoristes de Formule 1 se sont mis d'accord pour corriger les gros écarts de performance moteur à partir de 2022 en dépit du gel du développement décidé par la discipline, selon Christian Horner.

Les écarts entre les moteurs seront gommés malgré le gel de 2022

La semaine passée, la Commission F1 a annoncé que le développement moteur serait totalement gelé à compter de 2022 et ce jusqu'à la fin 2024, avant l'introduction de la prochaine génération d'unités de puissance en 2025. Cette mesure, qui reste à valider par le Conseil Mondial du Sport Automobile (ce qui devrait être une simple formalité), a ouvert la voie à la finalisation de l'opération de rachat par Red Bull de la technologie moteur de Honda (qui quittera la discipline en fin d'année 2021) pour la même période, ce qui va permettre à l'écurie de devenir le motoriste de ses deux structures.

Lire aussi :

Un point n'était toutefois pas évoqué par le communiqué annonçant le gel des moteurs : celui d'un éventuel rééquilibrage des performances en cas de gros écarts constatés, ce afin de conserver un plateau homogène, comme l'avaient par exemple évoqué Ferrari et Red Bull. Il semble toutefois, selon les propos du directeur de l'équipe basée à Milton Keynes, Christian Horner, que cette question ait bien fait l'objet d'un accord informel afin de pouvoir corriger tout écart significatif.

"Bien qu'il n'y ait rien dans le règlement, il y a un accord entre les constructeurs que chacun a soutenu auprès de la FIA pour y remédier, dans le cas où un constructeur serait en difficulté", a déclaré Horner lors d'une table ronde avec les médias, dont Motorsport.com. "Il y a donc un engagement de la part de chacun des constructeurs de s'attaquer à ce problème s'il survient, même si ce n'est pas dans le cadre du règlement."

Une situation intéressante car cette entente n'a évidemment pas la valeur d'une réglementation, ce qu'Horner a lui-même reconnu en expliquant que ce n'était pas "aussi idéal qu'un règlement". Mais le patron de l'écurie autrichienne se veut malgré tout confiant quant à la collaboration de toutes les forces en présence. "Cela donne à la FIA le pouvoir nécessaire pour amener les parties à la table des négociations. C'est important, et il y a une compréhension claire, en particulier au niveau de la direction de chacun des constructeurs."

partages
commentaires
Un calendrier F1 tournant pour redonner de la valeur à certains GP ?

Article précédent

Un calendrier F1 tournant pour redonner de la valeur à certains GP ?

Article suivant

Fernando Alonso est sorti de l'hôpital

Fernando Alonso est sorti de l'hôpital
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021