Le directeur technique Nick Chester quitte Renault F1

La restructuration à Enstone se poursuit, avec le départ officialisé par Renault du directeur technique Nick Chester.

Le directeur technique Nick Chester quitte Renault F1

Renault F1 a annoncé ce vendredi le départ de Nick Chester avec effet immédiat, dans le cadre du "plan majeur de restructuration" des départements techniques à Enstone. Le Britannique était directeur technique pour la partie châssis, et présent dans la structure depuis près de 20 ans, ayant connu les différentes périodes de l'entité, que ce soit avec Benetton, le premier passage de Renault ou encore l'ère Lotus F1. Il était notamment le concepteur des Lotus E22 (2014) et E23 (2015). 

"J’ai apprécié mes 19 années au sein d’une équipe où règne un esprit formidable", a-t-il commenté. "J’ai travaillé avec un groupe de personnes incroyablement loyales et talentueuses. J’ai hâte de relever un nouveau défi et je souhaite à tous les membres de l’équipe le meilleur pour l’avenir."

Lire aussi :

Avant de rebondir ailleurs, et éventuellement dans une nouvelle écurie de Formule 1, Nick Chester devra respecter une période de préavis comme cela se fait traditionnellement afin de limiter le transfert d'informations. 

Du côté de Renault, ce départ vient s'ajouter aux grandes manœuvres amorcées depuis plusieurs semaines. L'écurie française avait déjà annoncé en cette fin de saison la réorganisation de son département aéro, ainsi que l'arrivée de Pat Fry à partir de la saison prochaine. 

"Nick est un élément clé d’Enstone depuis près de vingt ans", a rappelé Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Sa passion pour l’équipe n’a jamais faibli malgré des moments extrêmement difficiles. Plus récemment, son engagement, ses connaissances techniques et son enthousiasme nous ont permis de passer du fond de la grille à l’avant du peloton de chasse. Nous tenons sincèrement à remercier Nick pour toute sa contribution et nous lui souhaitons beaucoup de succès dans la prochaine étape de sa carrière."

Romain Grosjean, Lotus E22

Romain Grosjean au volant de la Lotus E22 en 2014.

partages
commentaires
Ricciardo n'est pas optimiste pour faire plaisir à Renault

Article précédent

Ricciardo n'est pas optimiste pour faire plaisir à Renault

Article suivant

Mercedes doit moins dépendre de Daimler pour rester en F1

Mercedes doit moins dépendre de Daimler pour rester en F1
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021