Mercedes doit moins dépendre de Daimler pour rester en F1

Selon Toto Wolff, plus l'écurie Mercedes sera capable de s'auto-financer, plus elle s'assurera un avenir en Formule 1.

Mercedes doit moins dépendre de Daimler pour rester en F1

Alors que Mercedes a tout raflé en Formule 1 depuis le début de l'ère hybride et a empoché cette année un sixième titre mondial consécutif chez les constructeurs comme chez les pilotes, la question de l'engagement à plus long terme peut se poser. Les actuels Accords Concorde prennent fin dans un an et font l'objet d'une négociation avec Liberty Media pour la période qui s'ouvrira en 2021. Dans le même temps, Mercedes a lancé son programme d'usine en Formule E, et pourrait légitimement s'interroger sur la suite à donner dans la catégorie reine.

Lire aussi :

À la tête de la branche sportive de la firme à l'Étoile, Toto Wolff estime que la clé se situe dans l'investissement qui sera requis auprès de la société mère, à savoir Daimler. Si l'écurie, en tant qu'entité à part entière, parvient à se rendre financièrement moins dépendante qu'actuellement de Daimler, cela pourrait lui garantir un avenir en F1. Cette année, la publication des comptes de Mercedes AMG F1 a permis de constater une participation à hauteur de 45 millions d'euros de Daimler dans le budget de l'équipe en 2018. Cette somme est toutefois inférieure aux deux apports principaux, provenant des primes distribuées par la F1 et du sponsoring.

Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, sur le podium

Britta Seeger et Lewis Hamilton sur le podium du GP d'Abu Dhabi.

Jusqu'à présent, Mercedes n'a envoyé aucun signe laissant penser qu'un arrêt du programme F1 après 2020 puisse être sérieusement envisagé. Le week-end dernier, sur le podium du Grand Prix d'Abu Dhabi, la présence sur le podium de Britta Seeger, membre du conseil d'administration de Daimler, a par ailleurs été remarquée. Selon Toto Wolff, le constructeur allemand est très satisfait des retombées que génère l'écurie F1 pour son image de marque, mais il ne veut rien prendre pour acquis.

"Je suis celui qui est responsable des activités de compétition", rappelle-t-il. "Mais je suis également le premier à reconnaître que les temps changent dans l'industrie automobile, et que toutes les activités doivent être analysées. La Formule 1, et le sport automobile en général, constitue une activité qui selon nous fait partie de notre ADN. La toute première Mercedes de l'Histoire était une voiture de course. Je crois que nous devons devenir plus efficients. Nous devons fournir un dossier de rentabilisation solide. Nous devons réduire la contribution de Daimler dans notre budget, et si nous y parvenons, alors nous serons en Formule 1 sur le long terme."

L'actuel programme F1 de Mercedes a été lancé en 2010 suite au rachat de l'écurie Brawn GP. Depuis, l'écurie allemande a remporté 12 titres mondiaux, 93 Grands Prix et signé plus de 100 pole positions et près de 200 podiums.

"La F1 représente l'un des meilleurs retours sur investissement au sein du groupe Daimler", insiste Toto Wolff. "Nous générons plus d'un milliard de retour. Au bout du compte, tout est une question de marque. Je pense que ce que nous faisons est un excellent divertissement, mais il y a aussi de la technologie. Ce sont les moteurs hybrides les plus efficients, et ils donnent à la marque une image sportive. Depuis que nous avons entamé notre parcours victorieux en 2014, nous avons participé au façonnement d'une image de marque différente pour Mercedes. Bien sûr, les voitures de série, le style et la technologie constituent la part essentielle, mais je pense qu'en remportant des Grands Prix nous avons apporté notre petite contribution au changement dans la manière dont la marque est perçue."

partages
commentaires
Le directeur technique Nick Chester quitte Renault F1

Article précédent

Le directeur technique Nick Chester quitte Renault F1

Article suivant

Avec la F2 2020, Schumacher aura "un temps d'avance" pour la F1

Avec la F2 2020, Schumacher aura "un temps d'avance" pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Tags toto wolff
Auteur Basile Davoine
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021