Le numérique et les réseaux sociaux coûtent cher à la F1

Le développement de la F1 dans des domaines auparavant laissés en jachère nécessite un investissement financier conséquent et durable, mais portera aussi des résultats futurs. Le fait que la F1 ait déjà enregistré des bénéfices en 2019 malgré cela est source de grande satisfaction pour son propriétaire, Liberty Media.

Le numérique et les réseaux sociaux coûtent cher à la F1

Liberty Media, propriétaire du Formula One Group qui administre et gère la Formule 1, a détaillé récemment son bilan de l'exercice 2019 ; un bilan positif, qui enregistre des bénéfices pour la première fois en trois ans.

La performance est notable pour le promoteur de la Formule 1, d'autant plus qu'une somme plus importante a été redistribuée aux dix équipes du plateau. Les coûts d'exploitation de la discipline ont augmenté en 2019. Les paiements aux équipes, justement, sont considérés comme l'un des principaux secteurs de dépenses de la FOM ; néanmoins, ils sont ajustés selon les revenus globaux, ce qui signifie qu'une ligne de sortie plus importante pour les équipes implique que les revenus commerciaux ont été proportionnellement plus élevés.

Lire aussi :

C'est donc dans d'autres domaines que le promoteur a investi de manière active. "Diverses initiatives techniques, notamment sur la poursuite du développement [des F1 2021, ndlr]", ont eu une incidence sur le bilan 2019, rapporte le document publié par la FOM. Par ailleurs, "la fourniture de produits et de plateformes numériques et de médias sociaux, l'augmentation des coûts liés à la vente d'équipements, de pièces détachées, de maintenance et d'autres services fournis aux équipes F2 et F3, ainsi que la hausse des frais d'activité de la FIA", comptent aussi parmi les gros domaines de dépenses.

Chase Carey, PDG de la F1, s'est montré optimiste quant aux perspectives d'avenir de l'entreprise, au-delà du bilan satisfaisant de 2019. "La F1 continue de bénéficier des investissements réalisés dans l'entreprise au cours des dernières années", relève-t-il, rappelant que Liberty Media est loin d'être statique depuis son investissement de plusieurs milliards de dollars pour acquérir la discipline qui appartenait à CVC Media et Bernie Ecclestone. "Nous le constatons dans les résultats financiers solides, le nombre de spectateurs, la fréquentation et l'engagement. 2020 marque le 70e anniversaire de ce sport, ce qui lui donnera un nouvel élan."

Le président et directeur général de Liberty Media, Greg Maffei, abonde : "La F1 a produit des résultats financiers exceptionnels, a augmenté le nombre de téléspectateurs et la fréquentation des courses", se satisfait-il. Outre les résultats financiers, Liberty Media a noté qu'en 2019, la fréquentation globale des courses a augmenté de 2% pour atteindre 4,2 millions de personnes. Les adeptes des réseaux sociaux ont augmenté de 33% pour atteindre 24,9 millions de personnes et le nombre cumulé de téléspectateurs a augmenté de 9% pour atteindre 1,9 milliard de personnes.

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : Mercedes a constaté "de nombreux problèmes"

Article précédent

Hamilton : Mercedes a constaté "de nombreux problèmes"

Article suivant

Barcelone, J6 - Mercedes en tête, Ferrari et Red Bull se montrent

Barcelone, J6 - Mercedes en tête, Ferrari et Red Bull se montrent
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021