Ocon : "J’ai été trop de fois dans une situation difficile"

partages
commentaires
Ocon :
Par : Basile Davoine
9 oct. 2018 à 11:00

Esteban Ocon est un homme en sursis, toujours dans l'attente d'une solution pour son avenir à court terme en Formule 1. Mais la détermination du pilote de 22 ans n'est pas entamée.

Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Fans et bannière pour Esteban Ocon, Racing Point Force India F1 Team
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, dans les stands
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11

Les jours passent et rien ne bouge pour Esteban Ocon, dont l'avenir en Formule 1 reste bouché pour 2019. La perspective de voir le Français évoluer en Grand Prix la saison prochaine ne repose plus que sur l'hypothèse de le voir décrocher un baquet chez Williams, avec qui Mercedes négocie mais ne semble pas non plus prêt à toutes les folies.

"Actuellement, il y a des discussions, mais rien de plus pour l’instant", rappelle Ocon dans une interview accordée à RMC Sport. "Je ne sais pas quel est mon pourcentage de chance d’y signer. C’est ma dernière chance pour l’année prochaine. "

Le Français a visité l'usine de Grove il y a deux semaines, rencontré Frank et Claire Williams, et aurait même testé le simulateur, mais les liens s'arrêtent là pour le moment. Le reste ne dépend pas de lui, tout comme la situation dans laquelle il s'est retrouvé précipité après un été durant lequel rien n'a tourné comme Mercedes l'espérait sur le front du marché des transferts.

"Ce qui me déçoit, c’est de voir des éléments extra-sportifs rentrer en compte plus que la performance", reconnaît le Français. "Voilà l’aspect qui me déçoit. Mais c’est comme ça. J’ai la chance d’être bien soutenu par Mercedes. Même si je ne roule pas en 2019, ce qui n’est pas encore certain, je serai prêt et de retour en 2020." 

Lire aussi :

Le jeu politique entre Mercedes et Renault, l'offre de McLaren déclinée pour privilégier celle du Losange avant que celui-ci ne recrute finalement Daniel Ricciardo, ou encore le rachat de Force India qui propulsera Lance Stroll aux côtés de Sergio Pérez : les vents contraires n'ont pas manqué pour Ocon, qui refuse toutefois d'en tenir rigueur aux écuries qui lui ont fermé la porte.

"Non, je ne leur en veux pas", assure-t-il. "D’abord parce que je n’étais pas dans ces discussions-là (des accords entre Mercedes et d'autres équipes, ndlr) et je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé. Ce n’est pas à moi de gérer tout cela."

"Ce n'est pas le pire moment de ma carrière"

Faute de volant chez Williams, Esteban Ocon serait contraint de ronger son frein dans un stand, casque audio sur les oreilles, et à se contenter du simulateur et de quelques séances d'essais en tant que réserviste chez Mercedes ou Force India. Une situation qui n'a rien d'emballant, mais à laquelle il est prêt à se confronter pour rebondir dès 2020, et qu'il n'entrevoit pas pour autant comme le plus mauvais moment de sa jeune carrière.

"Ce n’est pas le pire moment de ma carrière, mais c’est clair que j’ai été trop de fois dans une situation difficile", admet-il. "Rien ne m’est acquis et je dois me battre à chaque fois. Ce n’est pas grave, je continuerai."

"J’ai faim. J’ai faim de résultats. J’ai faim de victoires, et je veux devenir champion du monde de Formule 1. Je ne pense qu’à cela. Ma vie tourne autour de la F1 et quand je me réveille tous les matins, en allant m’entraîner, et lors des voyages, je suis motivé par ce rêve de titre. Je n’oublie pas d’où je viens et tous les sacrifices que ma famille et moi avons dû faire pour arriver jusque-là. C’est important de s’en rappeler, et cela me motive aussi."

Prochain article Formule 1
La FIA dément tout lien entre la forme de Ferrari et le nouveau capteur

Article précédent

La FIA dément tout lien entre la forme de Ferrari et le nouveau capteur

Article suivant

Horner : "Vettel a été optimiste, Verstappen robuste"

Horner : "Vettel a été optimiste, Verstappen robuste"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Esteban Ocon
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités