Mercedes n'a pas voulu "risquer" la carrière d'Ocon avec Hamilton

Toto Wolff est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à ne pas choisir Esteban Ocon pour faire équipe avec Lewis Hamilton chez Mercedes en 2020.

Mercedes n'a pas voulu "risquer" la carrière d'Ocon avec Hamilton

Après une année passée à ronger son frein, Esteban Ocon retrouvera les Grands Prix en 2020 avec une place de titulaire chez Renault. Le Français s'est engagé pour deux années, plus une supplémentaire en option, et s'éloigne de fait du giron Mercedes pour cette période au moins. Le constructeur allemand, qui gère sa carrière et l'a mené jusqu'en Formule 1, a dû prendre une décision il y a quelques mois, tiraillé entre plusieurs sentiments. En trouvant une porte de sortie avec un contrat de pilote d'usine chez Renault, Toto Wolff estime avoir opté pour la meilleure solution, après avoir estimé que lancer le Normand à la place de Valtteri Bottas aurait constitué une erreur.

Lire aussi :

Revenant sur cette décision, le directeur de l'écurie Mercedes la fait reposer sur deux points clés. Le premier concerne le contexte dans lequel Ocon aurait été amené à évoluer s'il avait remplacé Bottas au sein de l'écurie de Brackley, face à un sextuple Champion du monde qui n'est pas loin de tout écraser sur son passage actuellement. "Le mettre contre Hamilton, qui est chez Mercedes depuis sept ans et au sommet de sa carrière, n'est pas une bonne chose pour lui, surtout après une année sans courir", insiste Toto Wolff dans les colonnes de Speed Week.

L'Autrichien estime que cette situation aurait été beaucoup trop périlleuse, avant de faire référence à la cohabitation entre Fernando Alonso et Lewis Hamilton lors des débuts de ce dernier chez McLaren en 2007, l'estimant exceptionnelle. "Ça aurait pu être une histoire passionnante, et il aurait probablement bien fait les choses, mais il n'y a qu'un seul gars qui a bien réussi contre une superstar, et c'est Lewis Hamilton", assure-t-il. "Les pilotes ont besoin de temps, et je ne veux pas risquer sa carrière ou qu'il risque quoi que ce soit pour gagner contre Lewis. C'était le point déterminant." 

La crainte des tensions

L'autre argument, qui avait déjà été soulevé par Toto Wolff il y a six mois, concerne l'harmonie entre les pilotes au sein de l'écurie Mercedes. Sans aucun doute, les souvenirs de la rivalité Hamilton-Rosberg ont resurgi, tout comme la situation provoquée chez Ferrari par l'arrivée de Charles Leclerc a pu faire office de signal d'alarme.

"Quand on gère des pilotes, il faut être conscient du fait qu'ils réalisent leurs rêves et que leur objectif principal est de gagner le titre", rappelle le directeur de Mercedes. "Cela peut mener à des tensions, car ces objectifs ne correspondent pas toujours à ceux de l'équipe. Mais je suis vraiment fier qu'au fil des ans nous ayons réussi à mettre les pilotes derrière l'objectif de Mercedes, qui est de devenir l'une des équipes sportives les plus performantes au monde."

partages
commentaires
Steiner : "Très naïf" de penser que la hiérarchie changera en 2021

Article précédent

Steiner : "Très naïf" de penser que la hiérarchie changera en 2021

Article suivant

Racing Point craint des F1 plus lentes que des F2 en 2021

Racing Point craint des F1 plus lentes que des F2 en 2021
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021