Pérez "énormément surpris" par le rebond de Force India en 2015

partages
commentaires
Pérez
Par : Basile Davoine
23 déc. 2015 à 11:59

Le pilote mexicain, qui a dominé son coéquipier Nico Hülkenberg cette saison, a vanté le travail de fourmi réalisé par son équipe, notamment avant l'entrée en piste de la version B de la VJM08 au cours de l'été.

Sergio Perez, Sahara Force India F1
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Les mécaniciens Sahara Force India F1 Team poussent la Sahara Force India F1 VJM08 de Sergio Perez
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08 sur la grille

Auteur d’une saison remarquable qui lui a permis de décrocher la neuvième place du championnat, et d’apporter comme en 2014 le seul podium de l’année à Force India, Sergio Pérez a plus que contribué à la campagne qui a vu son équipe accrocher la cinquième place du championnat constructeurs. 

Pourtant, la saison de Force India a débuté dans l’incertitude et la précipitation, après la mise en piste tardive d’une VJM08 qui n’était pas entièrement développée, et qui a contraint les pilotes à saisir chaque opportunité avant l’été en attendant une version B plus performante. C’est justement là que Pérez pense avoir fait le meilleur travail, et non lors de sa série de gros points inscrits durant la deuxième partie de saison. De quoi rendre le Mexicain plutôt fier, mais surtout très surpris!

"Cela m’a vraiment énormément surpris", assure-t-il. "C’était une deuxième partie de saison très solide. Nous avons eu des résultats formidables, nous avons fait de grandes courses, avec un peu de malchance ici et là, mais c’est normal. Cela m’a vraiment surpris." 

"Ce qui me surprend le plus, c’est la manière dont nous avons réussi à tirer le maximum de la voiture avant l’arrivée de l’évolution. Avant Silverstone, nous étions cinquième du championnat constructeurs et nous étions toujours trois ou quatre dixièmes plus lents que Lotus. C’est un gros écart. Chaque simulation disait que nous allions terminer derrière eux, et nous sommes parvenus à les battre course après course, puis une fois que l’évolution est arrivée cela a été un tournant dans la saison. Mais la meilleure partie de l’année, pour moi, c'était avant ça."

Satisfaction personnelle

Sur un plan personnel, Pérez estime avoir réalisé la meilleure saison de sa carrière depuis ses débuts en 2011 avec Sauber. Au-delà des résultats, c’est son attitude en piste et dans son travail qui le rendent particulièrement satisfait de son année. 

"Je crois que c’était une année plutôt bonne", estime-t-il. "Je crois que la régularité que j’ai montrée cette année, la manière dont j’ai piloté toute l’année, sont plus importantes encore que le résultat ou le fait de marquer mon plus grand nombre de points en Formule 1. Pour moi, c’est important d’avoir atteint ce niveau de pilotage, de confiance et d’expérience. Je pense définitivement que j’ai connu ma meilleure saison jusqu’à présent."

Prochain article Formule 1
Häkkinen se sépare de son manager de longue date

Article précédent

Häkkinen se sépare de son manager de longue date

Article suivant

Vettel ne pensait pas réussir si vite avec Ferrari

Vettel ne pensait pas réussir si vite avec Ferrari

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités