Formule 1 GP de Belgique

Pérez : "Hamilton a provoqué des dégâts énormes"

Sergio Pérez déplore les dégâts causés par son accrochage avec Lewis Hamilton, alors que ce dernier y voit un incident de course. Les commissaires, eux, ont décidé de pénaliser le pilote Mercedes.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19, devance Lewis Hamilton, Mercedes F1 W14

Le sprint du Grand Prix de Belgique a bien commencé mais s'est mal terminé, autant pour Sergio Pérez que pour Lewis Hamilton, et les deux cas ne sont pas sans lien. Respectivement huitième et septième sur la grille, tous deux ont tiré leur épingle du jeu en faisant partie des dix premières voitures à chausser les pneus intermédiaires sur une piste de moins en moins humide : Pérez s'est propulsé au quatrième rang de la hiérarchie, Hamilton au cinquième.

Le pilote Mercedes n'a pas tardé à réduire l'écart sur son adversaire, mais lorsqu'il a tenté l'intérieur à Stavelot, un léger contact s'est produit à haute vitesse, avec des dégâts sur les deux monoplaces et des conséquences majeures : Pérez a dégringolé au classement au volant d'une Red Bull mal en point, tandis que Hamilton a écopé d'une pénalité de cinq secondes et de deux points de pénalité sur sa licence. 

Lire aussi :

"Bien que Pérez ait laissé peu de place à Hamilton à l'intérieur, Hamilton a roulé sur le vibreur et a ensuite sous-viré jusqu'à percuter Pérez dans les conditions humides. Les commissaires considèrent que Hamilton est principalement responsable de la collision", indiquait le communiqué de la direction de course.

À l'issue de l'épreuve, la frustration du Mexicain était manifeste. "Le contact avec Lewis a provoqué des dégâts énormes", a-t-il affirmé. "Il a juste arraché tout le côté droit de la voiture. C'était game over, nous avons perdu trop d'adhérence."

"Je crois que [Hamilton] a manqué d'adhérence, n'a pas pu ralentir à temps et m'a juste percuté par le côté en endommageant mon plancher. Je crois qu'il était un peu pressé. Vous savez, tout le monde était pressé de remonter aujourd'hui, c'est une course très courte. Alors il faut prendre des risques de ce niveau, mais ce n'était pas cool que ma course soit gâchée par lui. Ça se présentait très bien. L'équipe a mené une super stratégie pour remonter. Nous étions sur le point de doubler Gasly juste avant l'intervention de la voiture de sécurité."

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG

Lewis Hamilton (Mercedes)

De son côté, Hamilton n'était clairement pas en phase avec la décision des commissaires, faisant notamment référence à une célèbre citation de son héros : "Bien sûr, ce n'était pas intentionnel. J'ai vu une ouverture et j'y suis allé : il était lent dans le virage 14, j'ai fait l'intérieur, j'avais plus de la moitié de la voiture à côté, et comme le disait toujours Ayrton [Senna], si l'on ne se jette pas dans une ouverture, alors c'est qu'on ne fait plus la course. C'est ce que j'ai fait. Quand j'ai revu les images, ça ressemblait à un incident de course à mes yeux. Je pense juste que nous sommes en course et que nous ne voulons pas être dissuadés de faire la course."

"Avec l'accrochage, j'avais des dégâts au plancher, j'ai perdu beaucoup d'appui aéro sur le plancher", a par ailleurs révélé l'Anglais, qui a franchi la ligne d'arrivée au quatrième rang en n'ayant pu prendre l'avantage sur l'Alpine de Pierre Gasly, mais a reculé à la septième place après application de sa pénalité. Ce qui semble ne lui faire ni chaud ni froid : "Lors d'une course comme aujourd'hui, franchement, ça ne m'importe pas tant que ça. On ne marque pas beaucoup de points. Bien sûr, ça aurait été cool de finir quatrième, mais finir quatrième m'importe peu, je veux gagner ! Quatrième, septième, ça ne change pas grand-chose."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Alonso a choisi le meilleur moment pour abandonner
Article suivant Le programme du GP de Belgique F1 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France