Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

Pérez : "Si quelqu'un doit partir, c'est évident..."

partages
commentaires
Pérez : "Si quelqu'un doit partir, c'est évident..."
Par :

S'il s'accroche à son contrat, Sergio Pérez a conscience d'être la victime expiatoire en cas d'arrivée de Sebastian Vettel chez Racing Point.

Affirmant dès jeudi dernier que tout pouvait arriver en Formule 1, Sergio Pérez est le premier à ne pas écarter l'hypothèse de perdre son baquet au profit de Sebastian Vettel chez Racing Point la saison prochaine. S'il dispose d'un contrat, le Mexicain rappelle que cela ne garantit pas tout et juge évident qu'il sera le pilote menacé si jamais son équipe veut recruter le quadruple Champion du monde.

Il se dit que Vettel a reçu une proposition de Racing Point pour 2021, ce que l'intéressé a relativisé tout en admettant qu'il y avait eu jusqu'à présent de "vagues discussions" avec la structure qui deviendra Aston Martin F1 dans quelques mois. En fin de contrat chez Ferrari, Vettel ne sait pas encore s'il continuera sa carrière mais a peu d'options qui s'offrent à lui s'il veut poursuivre.

Lire aussi :

Si Racing Point franchit le pas de s'offrir un pilote de ce calibre, il faudra sacrifier Pérez ou Lance Stroll. L'écurie appartenant au père du pilote canadien, Lawrence Stroll, la victime semble toute désignée… "Je pense que si quelqu'un doit partir, c'est évident", a confié Pérez dans une interview accordée à Movistar+ F1. "Je suis père de famille, je ne mettrais pas mon fils dehors, mais je ne peux pas dire grand-chose. Il y a beaucoup de rumeurs. De mon côté, rien, tout reste pareil. J'ai un contrat avec l'équipe."

Pérez a révélé la semaine dernière avoir été approché par une autre écurie du plateau en vue de la saison prochaine, ce qui a alimenté davantage les spéculations. Il y a quelques mois, il a signé un contrat jusque fin 2022 avec Racing Point, mais celui-ci comporterait une clause permettant à l'écurie de s'en séparer. Sans entrer dans les détails, celui qui évolue dans la même équipe depuis 2014 ne nie pas cette information.

"Dans tous les contrats, il y a toujours des clauses", souligne-t-il. "C'est un peu lié au sponsoring. Cela peut ouvrir cette clause. Mais nous travaillons dur avec tous nos sponsors pour que ça n'arrive pas. Je dirais que ça ne dépend pas d'un seul sponsor, c'est davantage une question globale."

Avec Luis Ramírez  

Red Bull a "du mal à comprendre les critiques" envers Albon

Article précédent

Red Bull a "du mal à comprendre les critiques" envers Albon

Article suivant

Dans le secret des évolutions techniques F1 en Hongrie

Dans le secret des évolutions techniques F1 en Hongrie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Sergio Pérez , Lance Stroll
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine