Pérez salue le travail de ses mécaniciens à Budapest

Contrairement à son équipier Jenson Button, Sergio Pérez est parvenu à franchir le cap de la Q2 hier

Contrairement à son équipier Jenson Button, Sergio Pérez est parvenu à franchir le cap de la Q2 hier. Au volant d'une monoplace toujours en manque de performances, le Mexicain et son équipe ont décidé de participer à la Q3 en pensant à la course.

Auteur du neuvième chrono, Pérez fut le seul à chausser les pneus mediums lors de la dernière phase de qualifications. Il partira donc avec un léger avantage de distance face aux pilotes qui l'entourent sur la grille de départ et pourra ainsi espérer prolonger la durée de son premier relais.

"Tout d'abord, je voudrais remercier chacune des personnes de l'équipe", explique Pérez. "Ils ont fait un travail fantastique pour réparer la voiture entre les EL3 et la Q1. C'était une grosse sortie, mais nous n'avons pas vraiment perdu de temps en piste."

"Au début de la Q1, je ne me sentais pas très bien dans la voiture, c'est pourquoi j'ai eu un peu de mal à atteindre la Q2. Cependant, mon tour en Q2 était très bon. Nous avons fait beaucoup de changements sur la voiture et j'espère que nous aurons une meilleure voiture durant la course. Nous savions que nous n'étions pas capable de nous qualifier dans le Top 5, donc nous avons utilisé les pneus durs. Ce choix de pneumatiques nous donne un avantage stratégique pour demain."

Seul pilote McLaren en Q3, Sergio Pérez a été salué par Martin Whitemarsh, le Team Principal de l'écurie britannique. Le Britannique a également expliqué que son pilote n'y était pour rien dans sa sortie de piste puisqu'elle était due à une crevaison lente.

"Checo a fait du bon travail," explique Whitemarsh. "Ce sera le premier sur la grille avec les pneus durs. Nous savons qu'ils seront environ 1 à 1,5 secondes plus lent que les pneus tendres. Checo s'est donc qualifié là où nous l'attendions. Je dois également ajouter que les mécaniciens on fait un travail fantastique pour que la voiture de Checo soit prête pour les qualifications."

"Son accident dans les dernières secondes des EL3 a été causé par une crevaison lente. Les mécaniciens ont travaillé sans relâche dans des conditions difficiles et chaudes sans se reposer. C'est grâce à cela que Checo n'a perdu aucune seconde de roulage avant la Q1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités