Pirelli annule les tests de pneus prévus lors des EL2 à Silverstone

Pirelli a annulé le test de pneus expérimentaux pour la F1 qui devait se tenir dans le cadre des EL2 du GP du 70e Anniversaire à Silverstone ce vendredi.

Pirelli annule les tests de pneus prévus lors des EL2 à Silverstone

La décision d'annuler les essais pneumatiques de ce vendredi après-midi est la conséquence directe des problèmes rencontrés par les pilotes Mercedes et Carlos Sainz dans les derniers tours de la course du GP de Grande-Bretagne. Cela va permettre aux écuries de disposer d'un temps de roulage complet pour tester la gamme de pneus fournie, avec les nouvelles prescriptions de Pirelli en matière de pression minimum. 

Sans aucune séance d'essais en dehors des week-ends de course, la réglementation sportive avait été changée avant le début de saison pour permettre à Pirelli d'effectuer du développement lors des 30 premières minutes des EL2, avec la participation obligatoire de l'ensemble des écuries. La seconde course de Silverstone était vue comme un point de départ idéal pour un tel programme, puisque les écuries auraient déjà roulé sur la piste la semaine précédente. L'exigeant circuit de Barcelone, la semaine prochaine, marquera donc finalement le véritable commencement de ce travail de développement.

Lire aussi :

"Pour ce week-end, nous avons décidé d'annuler le test qui était prévu vendredi", a déclaré le responsable de la compétition de Pirelli, Mario Isola, "afin de donner la possibilité aux équipes d'utiliser l'ensemble des EL2 pour leurs tests, leurs longs relais, et ainsi de suite. Pour l'instant, le test de Barcelone est confirmé."

Les problèmes du GP de Grande-Bretagne ont mis en lumière les efforts que Pirelli doit faire pour tenter de composer avec les niveaux de plus en plus importants d'appui aérodynamique générés par les voitures 2020 alors que les pneus datent de 2019 et n'ont été conçus que courant 2018. À court terme, l'option la plus simple est de procéder au rehaussement des pressions minimales pour rendre les enveloppes plus résistantes aux contraintes et aux chocs, ce qui sera fait de 2 psi à l'avant et de 1 psi à l'arrière.

Mais le fait de disputer un second week-end sur le même circuit va offrir l'opportunité à la firme italienne d'explorer les autres modifications envisageables en vue de la saison prochaine, même si la FIA a d'ores et déjà agi en modifiant le fond plat des monoplaces pour réduire la quantité d'appui qu'ils pourront générer en 2021.

"C'est quelque chose que nous devons prendre en compte pour 2021, étant donné que nous utilisons un produit qui a été conçu pour les voitures 2019. Maintenant, nous avons le même produit sur des voitures 2020 et le plan est également de le conserver pour 2021, c'est quelque chose que nous devons prendre en compte pour décider s'il faut faire évoluer le produit en vue de l'année prochaine."

"Nous avons des voitures assez lourdes avec des performances qui sont incroyables, les meilleures et les plus rapides voitures de l'Histoire de la F1. Donc, évidemment, la pression doit aussi être ajustée par rapport à ça. La pression que nous prescrivons est un nombre qui vient des simulations, des tests et des données récoltées et analysées, et nous reproduisons toutes les contraintes des pneus lors de nos tests sur banc d'essai."

Lire aussi :

"Nous allons travailler sur de nouvelles idées et de nouvelles constructions pour essayer de limiter l'augmentation de la pression, car nous savons qu'une augmentation de la pression a aussi pour conséquence d'augmenter la surchauffe, par exemple, qui est quelque chose que les pilotes ne souhaitent pas."

"C'est ce que nous faisons, surtout pour les pneus 18 pouces [qui seront introduits en 2022], car ils sont totalement différents, avec un flanc plus bas, un profil différent, un concept différent, et nous travaillons autour de cela avec la construction, avec le profil, et également avec une nouvelle famille de composés que nous aimerions utiliser en 2022. En 2021, il n'y a pas grand-chose que l'on puisse faire en raison du nombre limité d'essais, nous avons juste la possibilité de valider certaines idées, mais bien sûr nous allons faire quelque chose pour le futur."

Isola a également reconnu qu'à court terme, les problèmes rencontrés à Silverstone auraient un impact sur les prescriptions lors des prochaines épreuves hors Silverstone. "Nous allons devoir envisager ce que nous allons faire pour les circuits très exigeants, comme le Mugello et Spa bien sûr. J'ajouterais également Portimão, qui n'est pas connu, mais d'après les informations que j'ai grâce à nos équipes en GT, il semble assez exigeant. Nous avons récolté beaucoup de données de la course de dimanche, elles seront utiles."

Avec Adam Cooper 

partages
commentaires

Voir aussi :

Robert Kubica de nouveau dans l'Alfa Romeo lors des EL1

Article précédent

Robert Kubica de nouveau dans l'Alfa Romeo lors des EL1

Article suivant

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Catégorie EL2
Lieu Silverstone
Auteur Fabien Gaillard
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021