Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Les pneus 2020 bientôt validés et testés à Austin

partages
commentaires
Les pneus 2020 bientôt validés et testés à Austin
Par :
12 oct. 2019 à 16:47

Pirelli est sur le point de valider définitivement la construction et les composés 2020, dans la foulée des essais supplémentaires qui ont eu lieu à Barcelone en début de semaine.

Le manufacturier unique de la Formule 1 va désormais lancer une production de ces nouvelles enveloppes, afin que deux trains soient mis à disposition de chaque pilote pour le Grand Prix des États-Unis et être ainsi testés le vendredi matin lors des premiers essais libres à Austin. Les écuries vont également recevoir toutes les données qui leur permettront de sélectionner les gommes qu'elles voudront tester lors des essais privés d'Abu Dhabi, début décembre. 

Lire aussi :

Pirelli avait fait le forcing pour obtenir un roulage initialement non programmé à Barcelone en ce début octobre, afin de pouvoir valider des changements sur une piste réputée exigeante avec les pneus. Trois monoplaces étaient en piste pour ces essais avec Sebastian Vettel (Ferrari), Alexander Albon (Red Bull Racing) et Esteban Ocon (Mercedes). 

"Les tests étaient très bons, nous avons bouclé tous les programmes de roulage avec les trois équipes", explique le directeur de Pirelli F1, Mario Isola, interrogé par Motorsport.com"Bien sûr, le retour d'informations est précieux avec des pilotes expérimentés dans les voitures, ou des pilotes qui roulent chaque week-end. Nous avons testé différentes solutions, et nous avons aussi croisé ces solutions entre les voitures pour avoir davantage de commentaires."

"Nous avons finalisé la nouvelle construction, car l'un des objectifs de ces essais était de la valider, c'est chose faite. Nous avons testé différents composés, plus ou moins à tous les niveaux de C1 à C4. Le circuit de Barcelone est plus pertinent pour les C1, C2 et C3. Le C4 est un choix un peu agressif, mais c'était utile d'y jeter un oeil afin de valider ce nouveau composé pour l'année prochaine. Nous n'avons testé aucun C5, car c'est un peu inutile à Barcelone."

Désormais, Pirelli va devoir soumettre ses choix à la FIA, pour que l'instance internationale les entérine définitivement. "Nous sommes dans le processus d'analyse des données", précise Mario Isola. "Nous avons les commentaires des pilotes, mais nous avons aussi la télémétrie. Nous ferons une proposition à la FIA pour homologation. Concernant les composés, je peux dire que nous en homologuerons cinq, comme cette année. Mais savoir quels composés, c'est encore à l'étude avec les données des tests, que l'on croise avec les précédentes, et également avec des tests indoor pour avoir une vision d'ensemble."

Propos recueillis par Adam Cooper  

Article suivant
Vettel : Trop tôt pour dire si Leclerc est l'équipier le plus coriace

Article précédent

Vettel : Trop tôt pour dire si Leclerc est l'équipier le plus coriace

Article suivant

Kubica avance ses pions pour son avenir

Kubica avance ses pions pour son avenir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags pirelli , mario isola
Auteur Basile Davoine