Qui formerait la plus grande écurie F1 de tous les temps ?

S'il fallait constituer la meilleure écurie de Formule 1 de l'Histoire, qui choisiriez-vous ?

Qui formerait la plus grande écurie F1 de tous les temps ?

Tout au long de la semaine dernière, les éditions internationales de Motorsport Network se sont livré à un exercice original et pour le moins délicat : tenter de constituer la meilleure écurie de Formule 1 de tous les temps. Pour y parvenir, la série s'est découpée en sept podcasts regroupant des discussions riches et animées entre les 18 membres du panel qui ont relevé le défi. 

Ces échanges ont permis de faire ressortir certains noms plus que d'autres, pour finalement tenter de les départager en trouvant tant que possible un consensus. Afin de former cette "dream team" imaginaire, puisqu'elle mélange toutes les époques traversées par la Formule 1 depuis 70 ans, sept catégories avaient été crées. 

Lire aussi :

Ce lundi, Motorsport.com vous soumet les résultats issus de ces échanges, avec toute la subjectivité que cela comporte. À vous de nous dire ce que vous auriez fait différemment, grâce à l'espace réservé aux commentaires au bas de cet article !

En marge de cette série originale, Motorsport.com a recueilli la réaction de l'un des lauréats, qui n'est autre que l'actuel patron sportif de la Formule 1, Ross Brawn. "C'est quelque chose qui veut dire beaucoup pour moi, c'est très particulier", a-t-il reconnu. "Nous faisons face à une période difficile actuellement. C'est génial de se souvenir d'époques fantastiques que nous avons connues en Formule 1, et nous vivrons des époques fantastiques à l'avenir."

"Cela nous donne l'inspiration pour trouver une manière de surmonter ces temps difficiles. La F1 était dans une formidable situation il y a six mois, et elle le sera aussi dans six mois. Cela me motive vraiment, et c'est très particulier. Il s'agit certainement d'une équipe avec laquelle j'aurais été honoré de travailler."

Directeur d'équipe : Toto Wolff

Ils auraient pu gagner : Frank Williams, Jean Todt

Pilote #1 : Lewis Hamilton 

Ils auraient pu gagner : Ayrton Senna, Michael Schumacher

Pilote #2 : Stirling Moss

Ils auraient pu gagner : Gerhard Berger, Ronnie Peterson

Directeur technique : Ross Brawn

Ils auraient pu gagner : Patrick Head, Adrian Newey

Directeur sportif : Stefano Domenicali

Ils auraient pu gagner : Jo Ramírez, Ron Meadows, Jonathan Wheatley

Chef designer : Adrian Newey

Ils auraient pu gagner : Rory Byrne, Gordon Murray

Ingénieur de course : Peter Bonnington

Ils auraient pu gagner : Giorgio Ascanelli, Chris Dyer, Guillaume Rocquelin, Rob Smedley

partages
commentaires
Russell remporte le GP de Monaco virtuel

Article précédent

Russell remporte le GP de Monaco virtuel

Article suivant

Abiteboul : Renault compte rester "très longtemps" en compétition

Abiteboul : Renault compte rester "très longtemps" en compétition
Charger les commentaires
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021