Pourquoi passer Pouhon à fond a gâché les qualifications d'Alonso

C'est en abordant le virage de Pouhon à fond pour la première fois que Fernando Alonso a provoqué une défaillance de son unité de puissance, perdant l'opportunité d'atteindre la Q3, selon les informations de Motorsport.com.

Après avoir pris l'aspiration de son coéqupier Stoffel Vandoorne au début de son dernier tour en Q2, Alonso semblait parti pour signer un chrono qui lui permettrait d'atteindre le top 10. Mais entre Pouhon et la chicane de Fagnes, le pilote McLaren n'a bénéficié d'aucun déploiement d'énergie de la part de son unité de puissance Honda.

Un plein déploiement d'énergie vaut environ 160 ch, et Alonso a dit à la radio qu'il avait perdu une demi-seconde à ce moment-là – c'était suffisant pour qu'il avorte sa tentative.

Le manque d'énergie n'est pas la conséquence d'une défaillance sur la voiture, mais a été provoqué par le fait que le système de Honda ne s'est pas déployé quand il devait le faire automatiquement.

Motorsport.com a appris que cette défaillance a pour cause le fait que l'unité de puissance Honda n'a pas compris à quel endroit de la piste elle se trouvait. L'algorithme du déploiement d'énergie est calculé grâce à l'utilisation de l'accélérateur ; c'est également ainsi que la localisation de la voiture est estimée. Lorsqu'un pilote lève le pied, par exemple, le système le prend en compte et comprend qu'il a dû y avoir un virage.

Quand Alonso a pris Pouhon à fond, au lieu de lever le pied comme à chaque fois qu'il a abordé ce double gauche ce week-end, le système de Honda ne s'est pas rendu compte qu'il avait passé le virage. Pensant qu'Alonso n'avait pas encore abordé Pouhon, le système n'a pas déployé d'énergie supplémentaire.

Directeur du programme F1 de Honda, Yusuke Hasegawa a confirmé à Motorsport.com que le problème était lié au système de contrôle : "Nous avons défini un segment où nous avons le déploiement, et ce segment est normalement divisé par l'accélérateur. Parfois, un pilote fait une opération différente, ce qui déroute le système, et il y a une zone où nous n'avons pas eu de déploiement."

Hasegawa ajoute que Honda devra probablement modifier cette procédure pour éviter que l'incident ne se reproduise.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités