Qualifs - Vettel donne une leçon de maîtrise sous la pluie

L’intensité de la pluie monte d’un cran avant le début de la Q3

L’intensité de la pluie monte d’un cran avant le début de la Q3. Il pleut trop pour envoyer les 10 derniers pilotes qualifiés et la séance est reportée de 10 minutes par les commissaires de piste. La monoplace de Pérez et ses débris doivent être dégagés de la piste. La direction de course choisit de repousser l’ouverture de la piste de 10 minutes encore trois fois par la suite en raison de la pluie.

On retrouve deux Français en Q3 pour la première fois de la saison, Jean-Eric Vergne ayant réussi à faire passer sa Toro Rosso dans le Top 10 avec Romain Grosjean. Les autres concurrents pour la pole position du Grand Prix du Brésil sont les deux pilotes Red Bull, ainsi que les deux pilotes Mercedes et Ferrari. Hülkenberg et Ricciardo complètent la donne.
Les pilotes prennent la piste en pneus pluie (flancs bleus). Les Red Bull ne perdent pas un instant pour se mettre en piste, et attendent le feu vert au bout de la pitlane, avec la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne.

Webber est le premier à signer une référence en pneus pluie, avec un chrono de 1’29.215. Vettel trouve quatre dixièmes sur le temps de son coéquipier et prend la tête. Les deux Mercedes de Rosberg et Hamilton s’intercalent entre les Red Bull. Romain Grosjean, extrêmement rapide dans le premier secteur, fait le choix de ne pas boucler son tour, et passe aux stands pour chausser les intermédiaires.

Tous les pilotes en arrivent à la conclusion qu’il s’agit du moment de choisir le composé Pirelli vert et se ruent en piste avec ce composé évacuant moins d’eau, mais proposant plus de grip sur trajectoire asséchée. Grosjean trouve une seconde pleine sur le chrono de Vettel et s’empare de la pole provisoire.

Ce n’est cependant pas suffisant, Vettel et Webber remettant immédiatement le couvert avec les inters. 1’26.479s pour Vettel ; un tour ébouriffant, plus rapide de 1.2s que celui de son coéquipier dans les mêmes conditions ! Derrière Vettel, tous se battent comme des chiffonniers : Alonso, Rosberg, Webber et Hamilton et Grosjean se tiennent en seulement deux dixième.

Rosberg n’a pas dit son dernier mot et détrône Alonso de la P2 dans les derniers instants. Webber reste quatrième, tandis que Vettel améliore son chrono et fait passer le temps de la pole en 1’26.479 ! L’Allemand partira de la première ligne de la grille, devant Vettel, Alonso, Webber, Hamilton, Grosjean et Ricciardo. Vergne décroche la 8ème place de la grille, devant Massa et Hülkenberg.

---

Le résumé de la Q1Le résumé de la Q2

Notre commentaire des qualifications en direct

---

 Grand Prix du Brésil
Qualifications

#

Pilote / Ecurie

Tours

Q1

Q2

Q3

01  

  23

1:25.381 1:26.420 1:26.479
02   22 1:25.556 1:26.626 1:27.102
03   21 1:26.656 1:26.590 1:27.539
04   23 1:26.689 1:26.963 1:27.572
05   23 1:25.342 1:26.698 1:27.677
06   22 1:26.453 1:26.161 1:27.737
07   24 1:27.209 1:27.078 1:28.052
08   25 1:27.124 1:27.363 1:28.081
09   20 1:26.817 1:27.049 1:28.109
10   21 1:26.071 1:27.331 1:29.582
11   21 1:26.266 1:27.456  
12   16 1:26.275 1:27.798  
13   16 1:26.790 1:27.954  
14   15 1:26.741 1:28.269  
15   15 1:26.398 1:28.308  
16   19 1:26.874 1:28.586  
17   12 1:27.367    
18   14 1:27.445    
19   6 1:27.843    
20   6 1:28.320    
21   11 1:28.366    
22   11 1:28.950    

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités