Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
68 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
81 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
117 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
138 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
152 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
180 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
187 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
201 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
271 jours

Red Bull réalise un arrêt au stand en apesanteur !

partages
commentaires
Par :
21 nov. 2019 à 10:17

Red Bull Racing a signé un exploit historique en parvenant à réaliser un arrêt au stand dans des conditions d'apesanteur.

Alors que l'écurie a battu le record de l'arrêt au stand le plus rapide lors du dernier Grand Prix au Brésil, Red Bull Racing a également relevé un défi fou loin des circuits. L'équipe de Milton Keynes a accompli un arrêt avec changement complet des quatre roues en apesanteur  ! L'événement s'est avec l’aide de l'agence spatiale russe Roscosmos et du centre de formation des cosmonautes Youri Gagarine de Star City.

Une monoplace et une équipe de mécaniciens ont pris place à bord d'un Ilyushin Il-76 MDK, un avion d'entraînement qui s'est envolé à 33 000 pieds (soit 10 km) au-dessus de la terre. Red Bull a utilisé une RB1 de la saison 2005 car il s'agissait de sa monoplace la plus petite et la plus légère, facilitant notamment la logistique.  

Lire aussi :

Au terme d'une semaine d'entraînement intensif, 16 membres de Red Bull Racing ont relevé le défi d'effectuer un arrêt au stand en apesanteur, avec notamment une contrainte de temps puisqu'il fallait y parvenir en 15 secondes.

Chaque vol consistait en une série de paraboles, l’aéronef prenant de la hauteur avec un angle de 45°, puis chutant à pic pour produire un temps d’apesanteur d’environ 22 secondes avant de remonter pour effectuer la même trajectoire. Le temps avait été réduit à 15 secondes par mesure de sécurité, pour s'assurer que la monoplace, les mécaniciens et les pneus soient correctement arrimés au moment du retour de la gravité.

Red Bull n'est pas la première écurie à mettre une Formule 1 en apesanteur, puisque McLaren l'avait fait dès 1999 avec David Coulthard. Mais à l'époque, l'écurie de Woking n'était pas allée jusqu'à réaliser un arrêt au stand !

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

1/15

Photo de: Red Bull Content Pool

2/15

Photo de: Red Bull Content Pool

3/15

Photo de: Red Bull Content Pool

4/15

Photo de: Red Bull Content Pool

5/15

Photo de: Red Bull Content Pool

6/15

Photo de: Red Bull Content Pool

7/15

Photo de: Red Bull Content Pool

8/15

Photo de: Red Bull Content Pool

9/15

Photo de: Red Bull Content Pool

10/15

Photo de: Red Bull Content Pool

11/15

Photo de: Red Bull Content Pool

12/15

Photo de: Red Bull Content Pool

13/15

Photo de: Red Bull Content Pool

14/15

Photo de: Red Bull Content Pool

15/15

Photo de: Red Bull Content Pool

Article suivant
Ferrari n'imitera pas Mercedes pour gérer Vettel et Leclerc

Article précédent

Ferrari n'imitera pas Mercedes pour gérer Vettel et Leclerc

Article suivant

Hamilton et Verstappen saluent le podium "incroyable" de Gasly

Hamilton et Verstappen saluent le podium "incroyable" de Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine